Vous êtes ici

Carrières-sous-Poissy

Le vendredi 3 juin 2016, la commune des Mureaux a accueilli la clôture du défi "Familles à énergie positive" dans le bâtiment de Seinergy Lab. C’est une campagne déployée sur le Nord des Yvelines par Énergies Solidaires en partenariat avec Prioriterre, l’ADEME et les collectivités territoriales.

Coup de propre sur l'avenue de l'Europe entre Carrières-sous-Poissy et Triel était le slogan des riverains qui voulaient faire disparaître les stigmates des années d'abandon par les pouvoirs publics de ce lieu de transit pour des milliers d'habitants de l'hinterland (arrière-pays) de la Seine Aval. Article publié par l'ASAEECC. Sacré 18 juin.

Voir aussi la vidéo.

L'ASAEECC "Votre vie à Carrières" vous donne rendez-vous vendredi 17 juin de 16 h à 19 h 30 sur votre marché Saint-Exupéry à Carrières-sous-poissy pour vous faire découvrir cette bière premium la "CAT". Voici une idée sympa de cadeau de fête des pères : une bière blonde locale primée qui est destinée à une belle "carrière" !

Pour voir l'article gratuitement sur le site de l'ASAEECC cliquez : ici

Le 10 juin, Françoise Mezzadri et Wendy Roeltgen de Pissefontaine Environnement ont rendu publique la pétition, avec ses 500 signataires, qui demande aux autorités compétentes et au premier chef Philippe Tautou d'arrêter l'utilisation des pesticides pour traiter la voirie des 73 communes de l'agglomération. Au-delà des arguments écologiques, la santé des enfants est en jeu, expliquent-elles. Plusieurs maires dont celui de Triel, Joël Mancel, ont signé la pétition.  WEBTELE 2R.

Lien à la pétition en ligne.

La visite au Bord de Seine de Mme Pécresse, présidente de la Région Île-de-France pendant la crue n'a eu qu'un effet de "com" pour elle et pour celle du maire de Carrières-sous-Poissy. Car pour les Carriérois touchés par la crue, il ne seront certainement pas indemnisés correctement par leur assurance puisque nous constatons que la commune ne fait pas partie des villes déclarées en "catastrophe naturelle" !

Victoria Thomas vient d’être emportée par une courte maladie. Cette bien mauvaise nouvelle doit attrister les nombreuses associations locales dont elle faisait partie.

Les groupes municipaux « Bien Vivre à Carrières » et « Agir en commun pour Carrières, notre ville, notre avenir » adressent un message de solidarité et de soutien à toutes les personnes victimes des inondations et des crues qui touchent, depuis plusieurs jours, l'Île-de-France et le territoire carriérois, en particulier.

La dernière inondation permet de voir effectivement l'ampleur de la force de la nature. Le progrès et l'aménagement urbain ont la propensité de ne pas tenir compte de ce fait. Des protagonistes de la politique carrièroise le rappellent avec force.

La dernière crue importante datait du 25 mars 2001. La Seine était montée à 22,4 m ; cette fois-ci elle a atteint les 22 m au plus fort le 4 juin 2016. L'ASAEECC votre vie à Carrières, n'a pas cessé de vous informer sur l'évolution de la crue sur sa page Facebook. SOURCE

Savez-vous, parents de Carrières-sous-Poissy, qu'un enfant né entre janvier et mars 2014 ne pourra pas comme vous l'imaginiez être scolarisé en Toute Petite Section (TPS) de maternelle à la rentrée 2016 ?

Vous pouvez retouver gratuitement l'article intégralement sur le site de l'ASAEECC "Votre vie à Carrières" en cliquant : Ici

A l’initiative d’Eddie Aît, ancien maire PRG de Carrières-sous-Poissy, conseiller régional d'Île-de-France, et de Clotilde Ripoull, présidente de l’AELO, une réunion d’information et de formation est organisée le samedi 4 juin à Carrières-sous-Poissy (Hôtel ADAGIO - 27 rue de la Senette).

Pour répondre aux besoins en logements des actifs et des jeunes ménages disposant de revenus médians, le Département des Yvelines a signé, le 9 mai, une convention innovante avec le groupe SNI (Société Nationale Immobilière), premier bailleur de France pour favoriser la production de 1500 logements intermédiaires dans les Yvelines d’ici 2019. L'arrivée d'Eole, argumentaire principal du président du conseil départemental des Yvelines laisse perplexe.

Vous pouvez retrouver l'intégralité de l'article sur le site de l'ASAEECC "Votre vie à Carrières" en cliquant : ici

Lors d'un débat technico-politique, organisé, le 17 mai, par l'Observatoire régional du foncier en Île-de-France (ORF), tous les acteurs de la chaîne immobilière se sont fixé comme objectif de produire « plus et mieux » pour atteindre un objectif d'un million de logements en 15 ans. Toutes les communes de l'Île-de-France, sans équivoque, sont incitées à contribuer à cet effort régional, voire national. Les promoteurs se réjouissent. Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, a martelé la même idée lors d'une conférence de presse, le 18 mai, même si des solutions pour les petites communes sont à envisager. Des associations et des défenseurs de l'environnement et certains maires ruraux de Grand Paris Seine & Oise ont des soucis à se faire. INEDIT

Ecoblanchiment (greenwashing)

Il y a quelques semaines nous vous avions montré en photo les résultats des problèmes de l'insécurité du parc. Depuis cet article, tout ou presque a été nettoyé. Cette fois-ci ça va être plus difficile pour le Conseil départemental des Yvelines de cacher la misère et les incohérences d'aménagement du parc en cours de réalisation. Voir l'article à la source.

 

Pour répondre aux besoins en logements des actifs et des jeunes ménages disposant de revenus médians, le Département a signé une convention innovante avec le groupe SNI (Société Nationale Immobilière), premier bailleur de France, pour favoriser la production de 1500 logements intermédiaires dans les Yvelines d’ici 2019. 

Pages

Publicité