Vous êtes ici

Carrières-sous-Poissy

En clôture de la fête de l’énergie de l’ADEME, Energies Solidaires et la Communauté urbaine GPS&O proposaient ce samedi 9 octobre une journée portes ouvertes à l’Agence éco-construction Seine Aval avec pour thème central le matériau paille. Les participants ont ainsi eu l’occasion de découvrir et de manipuler la paille, un écomatériau de construction en plein essor !

Jeudi 13 octobre 2016 à 20 h, l'association des Amis de Triel et le collectif d’associations NOPIVALS (Non Aux Projets Inutiles en Val de Seine) vous donnent rendez-vous à la salle Grelbin, 10 bis Rue de l'Hautil à Triel.

Vous pouvez retrouver l'article gratuitement sur le site de l'ASAEECC "Votre vie à Carrières".

 

En matière d'accueil de réfugiés, la débat semble s'emballer en raison des prises de position politiques, suite à la probable ouverture de centres d'accueil dans les Yvelines. Voici le communiqué de presse de M. Eddie Aît, ancien maire de Carrières-sous-Poissy.

 

Infrastructures routières et environnement

Le dimanche après-midi 2 octobre 2016, le CO.P.R.A. 184 a organisé un événement ouvert à tous les publics, à la salle des Fêtes de Conflans-Sainte-Honorine, autour du thème "Les 25 ans d'actions de notre collectif". Le public présent était originaire des villes d’Orgeval, Poissy, Carrières, Chanteloup, Triel, Andrésy, Conflans, Maurecourt, Eragny, Herblay, Pierrelaye, Achères, Neuville... Ces nombreux visiteurs confirment l’audience que ce collectif environnemental a acquis depuis 1991, commencement de sa lutte contre le « Projet autoroutier de la Francilienne en zones urbanisées ».

Notre territoire ne fait pas partie de la Métropole du Grand Paris mais en est très proche. De plus, les fondateurs de notre communauté urbaine ont voulu y faire référence à travers son nom. C'est pourquoi nous nous intéressons à ses projets et à sa communication. Le prix reçu récemment par un court-métrage, qui en fait la promotion, nous donne l'occasion de le découvrir. 

Le Parc du Peuple de l'herbe, pas totalement ouvert au public, pose aujourd'hui des problèmes d'insécurité qui perdurent et s’intensifient depuis quelques mois. Une clôture autour de ce parc s'impose !

Vous pouvez retrouver cet l'article sur le site de l'Asaeecc "votre vie à Carrières" en cliquant ici

A l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine, nous vous avions invités à découvrir le patrimoine de la partie est de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise. Le rédacteur de cet article, très impliqué sur ce sujet, l'a fait de manière très intense et relate ses visites à Poissy, en face à Carrières-sous-Poissy, en aval de la Seine à Meulan-en-Yvelines et, en amont, à Conflans-Sainte-Honorine.

Des succès français ont été, récemment, remportés dans différents domaines, notamment l'industrie et le sport : François Gourdon (à g.), PDG de la société Environnement SA se positionne comme leader mondial dans son secteur tout en gardant son berceau yvelinois. Plus médiatique, Tony Yoka est devenu champion olympique à Rio. Ces deux cas montrent que l'excellence fait partie de la France malgré les déclinistes de tous bords. La France a des atouts mais son défaut majeur est qu'elle ne sait pas encore exploiter à fond ses richesses tout en s'ouvrant aux jeunes générations qui sauront prendre leurs responsabilités le moment venu. C'est une belle leçon aux vieux caciques de la politique à l'aube de 2017. (DR)


Voici le somaire du J2R 128.

 

 

Cela fait un an que les comités de quartier existent sous la mandature de Christophe Delrieu, maire de Carrières-sous-Poissy. Fin juin, les trois comités de quartier ont restitués leur travail au Maire et aux élus présents.

Malgré quelques dysfonctionnements ou des lenteurs dans l'application des demandes des comités, pas toujours liés à la municipalité, mais parfois par des acteurs extérieurs, les comités de quartiers sont vraiment d'une réelle utilité pour les Carriérois et donc pour la ville.

Parmi les six Yvelinois sélectionnés pour les Jeux olympiques de Rio, se trouvaient quatre sportifs de la partie orientale de GPS&O : deux boxeurs, l'un de Chanteloup-les-Vignes, l'autre des Mureaux, et deux triathlètes de Poissy. Un rameur en aviron est versaillais tandis qu’un cycliste sur piste est un militaire basé à Saint-Germain-en-Laye comme deux footballeuses du PSG. Y aurait-il une topologie des sports, correspondant aux divers environnements sociaux ? Au delà de cette étude, nous vous aidons à choisir des sports pratiqués dans votre ville et dans les localités voisines ; vous pourrez vous inscrire, vous-mêmes et les membres de votre famille, dont les plus jeunes, lors de l’un des Forums des associations qui auront lieu, dans la plupart des communes, le samedi 3 septembre ou le lendemain, le dimanche 4.

On nous écrit en utilisant le formulaire de contact du site J2R : http://www.journal-deux-rives.com/contact.

"Je me permets de vous écrire pour vous signaler une erreur dans le tableau n°2 page 7 il manque une croix dans la case badminton pour la commune des Mureaux. Le club de badminton aux Mureaux compte 52 licenciés." Un erratum sera imprimé sur notre version papier du J2R.
 

Après les attentats tragiques, Eddie Aït (PRG) et Michel Thouzeau (PCF), anciens maires de Carrières-sous-Poissy, lancent un appel à la Paix. Respectivement trésorier national de l’association nationale des communes, départements et régions pour la paix (AFCDRP) et co-secrétaire national du Mouvement de la Paix, les deux anciens maires souhaitent mobiliser les élus locaux et les sensibiliser au développement de la culture de paix. 

Illuminations du ciel, mise en Seine (!)  bruyante, le 14 juillet, ce sont des fusées qui explosent dans le ciel (paisible jusque là...), du son qui masque parfois les explosions et de la lumière éphémère. Une cérémonie pleine de vacarme qui, cette année, restera dans les mémoires comme une tragédie dont le souvenir récurrent reviendra chaque fois qu’on assistera à un feu d’artifice.

L’avenir nous dira la part de la démarche politique, voire politicienne, dans cette initiative prise par cinq présidents de conseils départementaux. Faisons leur le crédit que le dessein qui les animait d'abord, lors de cette belle journée, est davantage l’avenir de la Seine : son développement économique, particulièrement touristique.

Il y aura une vingtaine d'élèves en TPS à la rentrée 2016, c'est une très bonne nouvelle pour les parents même si toutes les places sont déjà prises selon la municipalité.

Pour lire gratuitement cet article sur le site de l'ASAEECC "Votre vie à Carrières" cliquez : ici

Début juin, l'association de consommateurs UFC Que Choisir Val de Seine a frappé fort avec une enquête sur les taxes foncières dans la période 2013-2015. Des communes du nord des Yvelines (78) et d'une partie de Val d'Oise (95) ont été concernées par cette étude qui s'est basée sur un échantillon (peut-être, un peu faible) de 44 réponses d'adhérents et de sympathisants de l'association. Les résultats de cette enquête interpellent notamment pour la distorsion entre les communes rurales et les communes considérées comme des "pôles urbains". Nous avons rencontré un des auteurs de cette enquête, M. Daniel Lamisse. INEDIT

 

Pages

Publicité