Vous êtes ici

Carrières-sous-Poissy

Si on faisait la liste de tous les projets immobiliers sortis de l’imagination fertile de nos élus de tous niveaux rien que ces dix dernières années, il y a de quoi en attraper le tournis ! Dans la série "Les ahurissants", remontons par exemple en 2009, ils envisageaient très sérieusement de bâtir un circuit de formule 1 à Flins

Tout récemment, à peine mis hors jeu sur le projet de port industriel à Carrières-sous-Poissy, ils ressortent de leur musette un projet de port de plaisance enrobé d’habitats résidentiels dans la base de loisirs du Val de Seine. On l’avait presque oublié celui là. À force, ils se disent que dans le lot, il finira bien par en passer un !

La décision du tribunal administratif de Versailles a scellé la fin de ce vieux rêve technocratique d'un autre âge ! Cette victoire symbolise la ténacité des habitants qui se sont montrés efficace pour démontrer "l'inutilité publique" de cet ouvrage. Un rappel des faits politiques et des actes méritoires qui ont conduit à ce résultat.  (DERNIERE NOUVELLE : la préfecture des Yvelines a fait, le 22 janvier, appel de la décision du tribunal administratif de Versailles. Rebelote !)

Dans une ambiance glaciale et hivernale, le 8 janvier 2018, trois ans après son assassinat à Montrouge, la ville de Carrières-sous-Poissy a rendu un hommage solennel à la jeune policière municipale Clarissa Jean-Philippe. 

Samedi 20 janvier 2018 à 10 h, le 3ème Salon des auteurs de la bibliothèque de Triel-sur-Seine ouvrira ses portes à l’Espace Senet, salle Guy de Maupassant. Une belle occasion de rencontrer une vingtaine d’écrivains venus présenter leurs éditions et d’échanger avec ces auteurs qui ont la passion d'écrire et d'aller à la rencontre de leurs lecteurs.

A la suite d'un fait divers, un accident de la route, en juillet 1863, la presse de l'époque nous fait connaître l'actrice d'un théâtre parisien qui possédait alors le château d'Hardricourt.

Dans son message de vœux à tous les admirateurs d'Octave Mirbeau, le président de la Société Octave-Mirbeau (SOM), Pierre Michel, a tiré aussi un bilan de l'année 2017, centenaire de la disparition de cet écrivain français du XIXe siècle.

Une belle année 2018 et que tout l'espoir vous soit permis ! Voilà le message à tous nos lecteurs/internautes et à nos amis du Journal des Deux Rives.

Spécialiste de sociologie économique, Michel Callon dans un nouveau livre met à bas une idée convenue que partagent encore aujourd’hui une grande majorité d’économistes : l’offre et la demande seraient deux blocs homogènes qui se rencontreraient sur un marché et dont le croisement aboutirait mécaniquement à la formation d’un prix.  Il montre par l’observation empirique qu’il n’en est rien.

Le 13, le 14 et le 15 décembre, la société Octave Mirbeau et l’université de Chicago ont organisé un colloque international dans le cadre de l’année du centenaire de la mort d’Octave Mirbeau (1917-2017). Les participants sont venus de plusieurs pays ; entre les présentations, il était possible d'entendre de très nombreuses langues dans le couloir : espagnol, anglais, roumain et allemand, pour n’en citer que quelques unes.    

 

Sigrine Thorin est une jeune femme toute de passion et de vivacité intellectuelle. Son objectif est de mettre en œuvre un apprentissage différent de la langue anglaise. Elle s'est associée à d’autres personnes aux parcours atypiques comme le sien, pour se donner toutes les chances de réussir son entreprise : “J’ai voulu cette synergie des compétences pour un projet solide. De formation scientifique, je me suis entourée d'ingénieurs en physique et mathématiques. Trois d’entre eux sont binationaux et bilingues anglais-français. L’un d’eux, a écrit plusieurs manuels d’enseignement des langues.

 

Le 11 janvier  les juges du Tribunal administratif de Versailles ont confirmé ce qui avait été présenté le 7 décembre 2017 : l'éco-port de Triel ne se fera pas ! Ce projet est l'illustration même d'un gâchis à quatre niveaux : politico-institutionnel, économique, humain et environnemental. Pourrons-nous, un jour, tirer un bilan de ce fiasco d'aménagement ?

La période est faste pour les achats de Noël, mais il ne faut pas négliger le choix des arbres de Noël (nordmann ou épicéa). Heureusement, à Carrières-sous-Poissy, un commerçant de l'ouest du pays nous offre un large  éventail de choix. Ouvert depuis le 2 décembre, Mélodie sapin sera à votre services jusqu'au 22 décembre 2017.
Renseignements et prix au 06 07 31 70 34

 

Les habitants de Poissy et de ses environs devront-ils se rendre à la sous-préfecture de Mantes-la-Jolie pour effectuer leur démarches nécessitant un déplacement ? Les réflexions en cours, dans ce sens, reposent la question de l'harmonisation cohérente des différentes divisions territoriales. Au lieu de vouloir réorganiser les arrondissements des Yvelines en fonction des intercommunalités, n’aurait-il pas fallu faire l’inverse ?

Le samedi 2 décembre, malgré le froid, Dalkia réunissait un aréopage composés d’élus de Carrières-sous-Poissy (Christophe Delrieu et son prédécesseur Eddie Aït), de membres de l’EPAMSA, de l'ADEM, d’architectes, etc. pour inaugurer son installation de chauffage biomasse chargée d’alimenter les premiers immeubles de la Centralité : le quartier de Beauregard. Quelques nouveaux occupants s’étaient joints au groupe. C’était l’occasion de parcourir les rues de l’ensemble et d’écouter les architectes parler du produit fini.

Pour ou contre le plaisir de l’habitude ? Pour ou contre l'A104 ? Pour ou contre Linky ? Pour ou contre la  déviation de la RD154 ? Pour ou contre le nucléaire ? Pour ou contre X Y ou Z …  Merci la polémique,  déplaçons la problématique combative vers une tentative de réconciliation des protagonistes : est-il possible ou non d’évoluer du conflit vers le consensus ?

Pages

Publicité