Vous êtes ici

Carrières-sous-Poissy

Suite à son action, en tant que député de la République, et, loin de la polémique « politicienne », le député Bruno Millienne a accordé une interview, le 19 mars, pour faire le point sur les enjeux de la plaine et pour lancer une réflexion globale sur le territoire de la boucle située dans les communes de Carrières-sous-Poissy, Chanteloup-les-Vignes et Triel-sur-Seine. 

 

Après avoir organisé les salons de peinture, Christian Tétard organise les 7 et 8 avril 2018 un salon de la photographie, où seront invités 17 artistes qui présenteront chacun 8 photos de leur choix.

Pour la 2ème année consécutive le Lions Club lance le "Défi lions" : le nettoyage de 100 km d'accotements, le samedi 24 mars prochain ! En 2017, 130 bénévoles ont allègrement collecté plus de 6 tonnes de déchets en 3 heures dans les Yvelines et le Val-d'Oise  ! 

Lire gratuitement sur le site de l'Asaeecc "Votre vie à Carrières" : ici

Un réveil tardif ? La conférence de presse de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise a acté la prise de conscience de ce double problème environnemental et sanitaire. Cependant, le monde associatif n'a pas été convié à la démarche. Pourquoi ? 

Lire gratuitement sur le site de l'Asaeecc "Votre vie à Carrières" : Source de l'article

Au-delà de l’actualité de la réforme de la suppression de la taxe d’habitation, nous devrions aussi nous interroger sur la finalité des deux autres taxes  : la TFBP, taxe foncière sur les propriétés bâties, TFPB et la TFPNB, taxe foncière sur les propriétés non bâties. Est-ce une taxation de redistribution à caractère social ou un mode de financement de services rendus à la population ? A quelle échelle territoriale doit-on taxer la propriété et dans quel but ? A l'instar de la taxe inondation, cette explosion fiscale risque de porter tort à la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O). 

Cette édition de mars 2018 des News du 2R fait un retour sur la plaine entre Chanteloup, Triel et Carrières, la visite d’Emmanuel Macron aux Mureaux et le Festival Ciel en Seine ; elle apporte, également, bien d’autres actualités et des reportages sur la présidence muriautine de la Communauté des villes d’Ariane.

Avis à tous les collectionneurs : samedi 3 et dimanche 4 mars 2018, l’APCCT  invite les amateurs de classique ou d’insolite de Triel et des environs à son 18ème Salon toutes collections (entrée libre de 9 h à 18 h).

Depuis près de 10 ans, l’ancienne plaine maraîchère de Carrières-sous-Poissy, Triel-sur-Seine et Chanteloup (78) fait l’objet de déchargements sauvages de déchets d’une ampleur considérable. Le J2R publie la tribune de M. Effroy, président de Rives de Seine-Nature Environnement

Le commandant Cousteau se battait pour préserver la beauté des océans en les filmant. En 2018, le "capitaine" Alban Bernard, notre chef de file, filme la plaine de Carrières, de Triel et de Chanteloup avec son drone afin de réveiller les élus, la communauté urbaine et enfin l'Etat, afin qu'ils agissent pour qu'elle soit nettoyée rapidement.

Vous pouvez retrouver cet article sur le site de l'ASAEECC "Votre vie à Carrières" : ICI

 

Les élus réagissent à l'article d'un journal local et leurs propos contradictoires montrent un certain malaise devant cette situation.

A lire, en intégralité, sur le site de l'ASAEECC "Votre vie à Carrières" : ici

 

Cela faisait six ans que  Pierre Cardo n'avait pas abordé des sujets liés à la politique locale ici au nord des Yvelines. Après son départ de la tête de l'ancienne Communauté d'Agglomération 2 Rives de Seine (CA2RS) et son travail à l'Autorité de régulation ferroviaire (AREF), il s'est occupé à ses hobbies et aux autres passions. Cependant, Pierre Cardo a voulu se rendre utile lorsqu'on l'a appelé, dans l'urgence, pour servir la communauté urbaine en tant que président du Conseil de développement. Le J2R l'a rencontré le 13 février au siège du journal. 

Début février, Alban Bernard, citoyen de Carrières-sous-Poissy, a découvert l'indicible : la décharge à ciel ouvert qui s'est développée depuis quelques années dans la plaine, zone interstitielle  entre Chanteloup-les-Vignes, Carrières-sous-Poissy et Triel-sur-Seine. Devant l'urgence sanitaire et environnementale, il a lancé une pétition à caractère national, qui a déjà atteint les 650 pétitionnaires et elle continue à grimper. Le J2R a rencontré l'initiateur de ce mouvement pour le réhabilitation de la plaine.  

Pétition : Ministre d'État, Ministre de la Transition écologie et solidaire: Mrs les élus : Sauvez la plaine de Carrières / Triel / 

Depuis une quinzaine de jours, l’Île-de-France connait un épisode pluvieux particulièrement spectaculaire, au cours duquel est tombé, au niveau régional, l’équivalent de 10 % d’une pluie annuelle. Ainsi,  le SIAAP a décidé, depuis le 24 janvier, de mobiliser sa cellule de crise. Cette dernière s’est réunie quotidiennement à 8 h, 12 h et 18 h.

 

Si on faisait la liste de tous les projets immobiliers sortis de l’imagination fertile de nos élus de tous niveaux rien que ces dix dernières années, il y a de quoi en attraper le tournis ! Dans la série "Les ahurissants", remontons par exemple en 2009, ils envisageaient très sérieusement de bâtir un circuit de formule 1 à Flins

Tout récemment, à peine mis hors jeu sur le projet de port industriel à Carrières-sous-Poissy, ils ressortent de leur musette un projet de port de plaisance enrobé d’habitats résidentiels dans la base de loisirs du Val de Seine. On l’avait presque oublié celui là. À force, ils se disent que dans le lot, il finira bien par en passer un !

La décision du tribunal administratif de Versailles a scellé la fin de ce vieux rêve technocratique d'un autre âge ! Cette victoire symbolise la ténacité des habitants qui se sont montrés efficace pour démontrer "l'inutilité publique" de cet ouvrage. Un rappel des faits politiques et des actes méritoires qui ont conduit à ce résultat.  (DERNIERE NOUVELLE : la préfecture des Yvelines a fait, le 22 janvier, appel de la décision du tribunal administratif de Versailles. Rebelote !)

Pages

Publicité