Vous êtes ici

Carrières-sous-Poissy

Les lundis matins se suivent et se ressemblent mais la poésie qui enveloppe d’un emballage de nihilisme les destructions volontaires provoquées par la colère ne suffit pas à  justifier la violence qui est à l’origine des saccages.

Carrières-sous-Poissy et, par-délà, tous les habitants des Yvelines ont rendu hommage le 8 janvier 2019 à Clarissa Jean-Philippe, policière municipale, chevalier de la Légion d'Honneur, victime de la folie terroriste en 2015. 

Le Groupe Indépendants Seine et Oise (ISO) et le Groupe Citoyens pour un Territoire Solidaire et Ecologique (CTSE) ont publié un texte commun relatif au zéro pointé qu'ils adressent à la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O) sur les sujets relatifs à l'environnement. Voici leur tribune.

Les vœux de la communauté urbaine à Mantes-la-Jolie, le 30 janvier 2019 à 18 h, vont être le cadre de discussions et d'échanges sur ce texte.

Nous nous croisons tous les jours et pourtant nous ne nous regardons pas. Cet état de fait peut durer une vie entière. Pourtant rien n'est plus ordinaire que de ne pas se voir. Il est temps de s'arrêter et d'échanger, que ce soit dans la Vallée de la Seine, à Paris ou en province.

Aujourd'hui, échangeons avec des Gens du voyage.

A Maurecourt a eu lieu, le 23 novembre, l’assemblée générale du Collectif pour la Protection des Riverains de l'Autoroute A184 (devenue A104), le CO.P.R.A. 184. C’était l’occasion de revoir les enjeux environnementaux et sociétaux du projet autoroutier, digne des années 1960, qui avance alors qu'il a été repoussé de plusieurs dizaines d'années.

Voir aussi la vidéo du CO.P.R.A.184

Le Journal des deux rives, dont les éditos sur l’actualité de notre territoire ne sont pas toujours rassurants et sont même parfois déprimants, a voulu mettre un peu de chaleur de Noël dans celui de ce dernier numéro de l’année.

Repair café à Carrières-sous-Poissy.

En mars 2017, Olivier Razemon avait mis en garde sur la mort probable des centres-ville(1). Depuis, une prise de conscience a dominé le débat public, ayant conduit, par la suite, à un effort cosmétique sur 222 centres-ville dans l'hexagone, dont les trois villes phares de la Vallée de la Seine (Poissy, Mantes et Les Mureaux). Cependant, cela ne suffit pas car des petites communes et des bourgs dans des zones rurales de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise sont en train d'être achevées par l'inaction publique. 

Une loi vient d'être promulguée par le gouvernement afin de mettre de l'ordre dans ce labyrinthe législatif relative aux gens du voyage. Elle est publiée au JO depuis le 8 novembre 2018. Depuis quatre ans, certains habitants de la ville d'Orgeval sont excédés et demandent un plan d'action pour résoudre le problème du nomadisme non seulement pour la rive gauche mais pour toute la partie nord des Yvelines. Actuellement l'ancien site de production de thé de la société Dammann fait l'objet d'une installation illicite. Un collectif a lancé une pétition, mais c'est désormais aux élus de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise de remplir leur mission. Les riverains sont en colère et les commerçants de l’association Union d'Entrepreneurs de la treize (UE13) subissent. Jusqu'à quand ?

Dans les arrêts de jeu, le but de la délivrance est arrivé par l’intermédiaire de l'attaquant Brahim Mounir (dossard numéro 9). Verneuil a livré une belle bataille et s'est incliné avec les honneurs. Retour sur un match palpitant. Score : 1 - 0 pour l'AS Carrières-Grésillons qui continue son rêve dans le chemin vers la Coupe de France. Retour sur un match serré, le 28 octobre, entre Verneuil et Carrrières pour une place au 7e tour de la Coup de France. Voir Webtélé 2R. 

Transition énergétique

Pour ses vingt ans, l'association Énergies Solidaires a proposé le 13 octobre à l'Espace Rémi Barrat de Triel-sur-Seine, un jeu éphémère "Escape Game", puis une conférence de Hervé Kempf, journaliste et écrivain engagé, devant un public fort nombreux. M. Kempf a abordé le thème "Penser global, agir local, est-ce toujours d'actualité ?" Un retour sur un anniversaire hors norme et réussi à plusieurs niveaux. 

Webtélé 2R. 

L’étude sanitaire commanditée par l’ARS et par le Syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne (SIAAP) ainsi que celle réalisée par Santé publique France ont été publiées le 15 octobre 2018. Ces études portent sur les possibles conséquences sur la santé des anciennes pratiques d’épandage sur des zones agricoles qui ont été urbanisées au fil du temps et sur la pertinence de réaliser un dépistage du saturnisme infantile lié à la présence de plomb. Elles ne permettent pas d’exclure un risque sur la santé en lien avec la pollution des sols, même s’il n’a pas été observé à ce jour d’impact sanitaire dans la population générale. La présence de cette pollution appelle l’adoption de quelques mesures de précaution, en particulier pour certains types de population.

Article accessible à tous. 

Certes, cela tombe mal pour le maire de Carrières-sous-Poissy, Christophe Delrieu : la justice a annulé le budget primitif de 2016 de la commune.  Les deux oppositions exultent, avec raison, un jugement du 11 octobre 2018 du Tribunal administratif de Versailles ayant annulé le budget 2016 de la commune. En réaction, le maire a convoqué en urgence son conseil municipal le jeudi 18 octobre pour revoter le budget. 

L'édition du 1er octobre 2018 des News du 2R revient sur l’actualité de septembre et annonce les événements d’octobre dans le territoire de GPS&O. Cette nouvelle formule propose désormais de revenir sur trois informations du mois écoulé et en présente trois du mois en cours.

D'Andrésy à Villennes-sur-Seine, en passant par Carrières-sous-Poissy et Triel-sur-Seine, on constate une fronde citoyenne qui ne cesse pas de s'amplifier. A l'instar de Triel, les habitants réclament une pause avec un mot d'ordre, "construire, oui mais pas n'importe comment et n'importe où !". Faut-il un moratoire des projets de construction ? En tout cas, à Triel, c'est une évidence.

Pages

Publicité