Vous êtes ici

Autres

La ville de Poissy et la ville des Mureaux vous proposent une Nuit d’observation des étoiles et des satellites le vendredi 1er juillet à partir de 20h30 au château de Bécheville (centre des arts Gabriel Fauré) aux Mureaux.

L’Association Nationale des Elus Locaux d’Opposition (AELO) remet aujourd’hui, au Sénat, mercredi 22 juin, ses premiers prix nationaux de la démocratie locale.

Le journal municipal de Conflans (juin 2010) a été l’occasion pour le maire PS de Conflans, Philippe Esnol, de marteler sa nouvelle position sur la A104 et de poser ses conditions pour le projet de la plate-forme multimodale d’Achères.

Depuis la mise en place de l'Opération d'intérêt national (OIN), avec le protocole signé en  2008, tout porteur de projet, en principe un élu, dit s'inscrire dans l'objectif de création de nouveaux logements (2500 par an), de création d'emplois sur place, de relance économique ou encore de renforcement des transports en commun.

En filigrane, ces projets ont vocation à s'appuyer sur des pôles économiques existants dans un contexte de développement durable.

Les projets de développement qui toucheront notre territoire sont-ils articulés et cohérents ? Sont-ils démocratiquement légitimes ?

Les bénéfices seront intégralement consacrés aux œuvres sociales locales du Club comme l’unité de cancérologie pour enfants de l’hôpital de Poissy, l’internat de la batellerie, le centre d’accueil jour Alzheimer à la Maison de retraite Richard.

Dans une lettre envoyée le 18 juin (Ô combien symbolique !), un collectif d'associations aécrit au président du Conseil général, Alain Schmitz au sujet de l'A104... car, selon ce collectif de 5 associations, les promoteurs de l'A104 veulent rentrer par la petite porte en mettant en oeuvre une  liaison RD190 et RD 30 sur la Plaine de Triel.

Dans un interview exclusif du 14 juin pour le J2R, Catherine Tasca explique les enjeux des élections sénatoriales qui approchent (septembre).

La Villa Savoye accueille l’exposition Sitio (site, lieu), de Santiago Borja, artiste mexicain, fasciné depuis toujours par les créations de Le Corbusier. C’est dans la cadre des «Ballades en Yvelines» qu’on peut voir jusqu’au 25 septembre cette double palapa inversée nommée Destinérrance ( contraction de destination et errance),  inspirée par la culture Maya. Cette installation démesurée vient en résonance avec la construction sur pilotis toute proche, la Villa Savoye.

Opérations "jobs pour les jeunes" à Carrières-sous-Poissy, à Poissy et à Paris sont omniprésentes. Ces efforts visent à redonner de l'espoir -économique- à une jeunesse en pleine détresse. Voici trois événements dédiés à la jeunesse.

Verneuil, Triel, Chanteloup, Meulan, Vernouillet et Poissy... organisent pleine d'événements de toute nature, même sur l'interco.

Jeudi 9 juin, un ciné/débat, organisé par ATTAC78, s’est déroulé au cinéma Frédéric Dard des Mureaux, à 20h30, autour de « Gasland » et du gaz de schiste.

GEFCO à Poissy : Eddie Aït, Président du groupe PRG-MUP au Conseil régional d’Ile-de-France, Maire de Carrières-sous-Poissy, fait part de sa satisfaction mais appelle à la vigilance !

Depuis la publication de l'enquête publique relative au projet de modification de la circulation aérienne en direction de Roissy, menée en mars 2011, concernait 138 communes, les politiques se positionnent.

Sénatoriales

Catherine Tasca, sénatrice PS des Yvelines sera en visite à Vernouillet le 14 juin à partir de 19 h 30 (à la SCENE, lieu de concerts dans la zone industrielle de la Grosse Pierre).

Dans son « de la Démocratie en Amérique », de Alexis de Tocqueville opposait  la vitalité de la démocratie américaine locale malgré des normes comptables approximatifs et à l’atonie de la vie publique de la commune française mais qui pouvait s’engueillir de comptes tenus au cordeau. Quand on analyse le cas de la Communauté des 2 rives, on constate finalement que si beaucoup d’eau a coulé sous le pont de Triel, M. de Tocqueville, qui a fréquenté assidument  la région pourrait à loisir constater que les mœurs de la démocratie locale et les canons de l’écriture comptable n’ont que peu évolué. Mais à qui la faute ?

Pages

Publicité