Vous êtes ici

Andrésy

Pour Jean-François Thil, ancien maire socialiste de la ville, il est temps « d’effacer » le nom de « Pierre Bédier » qui n’a pas sa place au sein de l’éducation nationale.

C’est avec beaucoup d’intérêt que les Nouvelles des Deux Rives constatent qu’un nouveau confrère d’information a fait son apparition : « ACTUS ». Édité par la CA2RS, ces quatre pages ne peuvent laisser indifférents nos chroniqueurs...

Malgré les vacances, les Andrésiens et les Chantelouvais sont venus en nombre se promener dans la contre-allée de l’avenue Foch.

Dans les écoles et le collège d’Andrésy, les parents d’élèves ont pu rencontrer les enseignants et les directeurs. Si la rentrée s’est globalement bien passée, les familles andrésiennes ont eu quelques mauvaises surprises…

Comme chaque année, la municipalité a proposé aux familles de fabriquer des épouvantails et des cerfs-volants.

Samedi 26 septembre, le président de la seconde fédération nationale de parents d’élèves réunissait tous les responsables départementaux des Yvelines à Andrésy. Dans une salle municipale délabrée et indigne du statut des invités prestigieux, les responsables de la PEEP ont discuté de la rentrée, du nouveau ministre de l’Education nationale, Luc Chatel, ainsi que de la réforme du lycée qui prendra forme pour la rentrée 2010. Nous avons pu participer à la réunion et nous entretenir avec le président de la PEEP.

Comme tous les ans, les Andrésiens ont vu défiler les vieux modèles dans le parc de leur hôtel de ville. Cette année, les sapeurs-pompiers des Yvelines ont proposé des exhibitions spectaculaires.

Dans le jury venu récompenser les tacots rutilants, trois maires (ils sont décidément partout !) dont un petit jeune pas toujours bien assidu...

On connaît la politique active de jumelage de la municipalité d’Andrésy, notamment avec Haren, petite ville d’Allemagne. Une association de la ville mérite un coup de projecteur : l’AJAK qui finance, depuis de nombreuses années, des infrastructures permettant à Korgom , petit village nigérien de se développer.

La culture est devenue l’une des priorités du second mandat du maire UMP de la ville, Hugues Ribault. En cette soirée du 18 septembre, le maire et son adjointe à la Culture, Isabelle Madec ont présenté les nombreux spectacles de la saison.

Récit de la soirée, point de vue des Nouvelles des Deux Rives sur la saison, état des lieux du budget « Culture » et présentation des entreprises mécènes :

Cette année les journées du Patrimoine sont européennes et les communes du canton et de la communauté d’agglomération ont mis les petits plats dans les grands. Voici quelques repères pour occuper votre week-end du 19 et 20 septembre. Demandez le programme !

Une première à Andrésy : l’association qui lutte contre le projet de la francilienne entre Méry-sur-Oise et Orgeval s’est vue interdire l’entrée du forum des associations. Une décision risquée de la part du maire de la ville…

Weilin et Thibault, commerçants à Andrésy, vous proposent une vaste gamme de sourires...

Le maire s’est voulu rassurant lors du cocktail de rentrée des enseignants : les écoles sont en bon état et la ville veillera à lutter contre l’éventuelle pandémie de la grippe A/H1N1.

Deux fois par an, la municipalité organise cinq réunions de quartier. Ces soirées n’attirent guère les foules. Elles permettent néanmoins de mettre en lumière les préoccupations souvent différentes des populations ainsi que les inégalités de conditions de vie entre le haut et le bas de la ville, entre le sud (proche de Poissy) et le nord (tourné vers Conflans).

Les Andrésiens ont pu découvrir, lors de la fête de la ville, l’ouvrage réactualisé du Club historique d’Andrésy. L’occasion de découvrir personnages et lieux célèbres de la ville.

Pages

Publicité