Vous êtes ici

Andrésy

Avec l’œuvre “Mano a Mano”, Pedro Marzorati nous présente une installation surprenante à l’occasion de la manifestation andrésienne “Sculptures en l’Ile” qui débutera en mai. Elle est à voir absolument, comme, il y a six ans, la réalisation in situ de Claude Lévêque, à la maison dite du Moussel

La fiscalité locale a été au centre de l'actualité locale par les hausses fréquentes de la taxe d'habitation, de la taxe foncière sur le bâti et sur le non-bâti depuis quelques années. En 2017, Andrésy, Carrières-sous-Poissy, et Vernouillet continuent à subir un triple phénomène : conjoncturel par une économie atone, structurel par la baisse continue des dotations de l'Etat, intercommunal par une discorde fiscale entre les communes « riches » et la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise. INEDIT

Le 14 avril, Ghislaine Senée, candidate déclarée Europe Ecologie Les Verts et PS, a fait une démonstration de force dans le berceau de la droite, à Andrésy, dans les perspectives de la bataille pour la députation de la 7e circonscription des Yvelines. Dans la foulée des élections présidentielles, les législatives auront lieu les 11 et 18 juin 2017.

Fermer une crèche ou un bureau de poste cela rélève du même constat : les services à la population financés par les impôts (locaux ou nationaux) pèsent dans les budgets des collectivités et de l'Etat. Andrésy, à l'instar de ce qui avait déjà été fait par le département des Yvelines dans le secteur de la petite enfance, envisage de fermer la crèche familiale.

Virginie Muneret, élue minoritaire et, par ailleurs, présidente de l’association "Andrésy Dynamique, l’Avenir", et plusieurs membres du bureau, ont remis le 21 mars au maire d'Andrésy, Hugues Ribault, les 600 premières signatures de la pétition lancée contre l’urbanisation massive d’Andrésy. Présente à la réunion du 23 mars, qui a abordé le projet immobilier de la rue de la Fontaine, Mme Virginie Muneret a exhorté les habitants à s'organiser pour constituer une veille des projets "déraisonnables".

En cette semaine de la langue française et de la francophonie, les nombreux américanismes de soutiens locaux de l'un des principaux candidats à la présidence de la République traduisent-ils l'une de ses orientations ? S'il est élu, voudra-t-il défendre notre langue et nos valeurs culturelles ?

De nombeux ouvrages sont disponibles sur Octave Mirbeau, notamment ceux très documentés et complets, réalisés dans le cadre de la Société Mirbeau. Les archives contiennent d'autres documents, simples mais évocateurs, tels la photo que nous publions.

Le J2R, comme les autres journaux locaux, a annoncé et relaté, avec enthousiasme, le lancement d’une nouvelle monnaie locale complémentaire. Mettant beaucoup d’espoirs dans cette initiative mais respectant la diversité des opinions de nos rédacteurs, nous publions un autre point de vue. Après un rappel historique et une sérieuse analyse géopolitique, les propos de notre chroniqueur humoriste ont, toutefois, un peu dérapé. Est-ce l’effet de quelques « pintes félines » qu’il a éclusées pour liquider les Louis qu’il avait acquis ? Rendez-vous dans six mois pour faire le point après les adhésions attendues de nombreux acteurs économiques.

Durant les dernières quarante années, les villes ont été progressivement affectées par des mutations et par une crise de leur centre. Cette dernière provient, en partie, de l'explosion de l'offre des plateformes commerciales et d'autres avatars de la grande distribution. Paradoxalement, dans un contexte de pénurie de logements, les villes et notamment celles du nord des Yvelines sont confrontées au défi des centres-villes : faut-il laisser faire ou faut-il agir ? INEDIT

Le 10 janvier à Poissy a eu lieu le lancement officiel de la monnaie complémentaire du Coopek, le Louis. A l'occasion d'une conférence de presse et d'une rencontre avec Gilles, le boulanger du marché couvert de Poissy, Yannick Darguesse, initiateur par ailleurs de la journée de la Monnaie à Carrières-sous-Poissy, a solennellement présenté  les membres fondateurs du territoire comprenant les départements des Yvelines et du Val d'Oise ainsi que les objectifs du Coopek (monnaie nationale complémentaire numérique lancée le 3 octobre 2016) et du Louis, monnaie complémentaire qui permettra de tisser des liens locaux pour bâtir une économie circulaire et de proximité.

Cette semaine,  le journal La Gazette en Yvelines confirme le constat de l'ASAEECC "Votre vie à carrières", depuis plusieurs mois, sur les dégradations des infrastructures du parc (saccage d'arbres, tags, destruction du mobilier, incendies volontaires). Il est dommage que le journal n'ait pas indiqué également les problèmes d'insécurité dans le parc !

Vous pouvez lire, gratuitement, cet article sur le site de l'ASAEECC en cliquant : ici

L’installation illégale des gens du voyage sur le terrain de la Chambre de Commerce depuis le 23 octobre 2016 a remis en lumière le problème du non-respect de la loi concernant le droit d’accueil par des élus de l’intercommunalité, dont M. Ribault, maire d’Andrésy.

Pour voir l'article dans son intégralité.

Il a fallu presque dix ans pour que le président de la Communauté Urbaine GPS&O, M. Philippe Tautou, et les élus trouvent enfin un endroit légal pour l'installation des gens du voyage. Mais l'emplacement choisi n'est-il pas dangereux pour leur santé ?

Vous pouvez retrouver l'intégralité de l'article sur le site de l'ASAEECC "Votre vie à Carrières", en cliquant ici.

La compagnie Spleen Théâtre présente La Caverne, un spectacle qui force à réfléchir sur notre devenir, à prendre conscience de la réalité et à se poser des questions cruciales sur notre destin.

 

Yves Vandewalle, conseiller départemental de la majorité monochrome des Yvelines, a toujours la même détermination malgré les petites attaques dont il est la cible de la part de Pierre Bédier, président du Conseil départemental des Yvelines. L'élu local s'interroge ouvertement dans son blog sur la destination finale d'une partie de vos impôts locaux : "Où va passer l'argent ? C'est toute la question !"
Cette tribune a été publiée avec l'accord de M. Wandwalle, ancien député des Yvelines et conseiller départemental des Yvelines.

Pages

Publicité