Vous êtes ici

Loisirs numériques

Le Numérique Epône Show s'est renouvelé avec sa 4ème édition

Par: 
Damien Delerin

Durant le weekend du 23 et du 24 novembre 2019 s’est déroulée la quatrième édition du Numérique Epône Show en collaboration entre la ville d’Epône et Event2Give. Au programme de cette édition, il y avait du gaming, du rétro-gaming, du cosplay, de l'e-sport, des joueurs professionnels, des stars de la discipline, des tournois FIFA et un record de fréquentation pour une première édition gratuite. Khloeys, Will2Pac, Alix Dulac et Genius étaient présents dans ce salon. 

Webtélé 2r

La salle du Bout du Monde à Epône a accueilli le Numérique Epône Show (NES), qui en est déjà à sa quatrième édition. Celle-ci proposait pour la première fois une entrée gratuite et des Cash Prize (prix en argent) pour les vainqueurs des compétitions e-sport et cosplay que le salon a proposées. Ouvert de 10 h à 18 h durant tout le weekend du 23 et du 24 novembre, le salon a fait face à une hausse de sa fréquentation, qui fait de cette édition celle des records.

Salon de stars du Gaming

Bien que la surface du NES ne soit pas grande, il est impossible de s’y ennuyer. C’est le salon du numérique et du jeu vidéo qui clôture magnifiquement la semaine du numérique de la ville d’Epône. Il attire beaucoup de joueurs amateurs, mais aussi des professionnels ou semi-professionnels. Certains sont d’ailleurs des stars comme Khloeys, championne sur Street Fighter, Will2Pac ou encore Alix Dulac. Norman Genius, présentateur sur la chaîne Game One et grand testeur de jeux vidéo, était présent pour animer et affronter ses fans. Une longue file d’attente s’est formée à plusieurs reprises, durant le weekend, pour l’affronter ainsi que Khloeys et Will2Pac.

Salon du numérique intergénérationnel

Le maire d’Epône, Guy Muller, était présent le samedi comme à chaque édition. Pour lui, venir à ce salon ou convention, permet de découvrir des nouveautés.

Effectivement, ce salon est tourné vers l’univers du numérique et se veut accessible à toutes les générations. D’ailleurs, comme chaque année depuis sa création, un tournoi senior de bowling sur Wii a été organisé le dimanche.

La société  i2form était présente également pour montrer ses innovations et ses robots (interview de Pascal Lazerand de i2form à découvrir dans La Pause Geek sur le NES2019).

Salon de l'e-sport

Plus de 70 stations de jeux Nextgen, des jeux accessibles à tous avec des Xbox one, des PS4, des Nintendo Switch, des simulateurs automobiles, des casques de réalité virtuelle, WiiSport, Dragon Ball Z Fighter, Star Wars : Fallen Order, ou encore FIFA20 étaient à disposition pendant tout ce weekend.

Deux grands tournois de football virtuel ont été organisés sur FIFA 20 avec de belles récompenses et un « Cash Prize » (résultats de la finale e-sport FIFA20 du dimanche dans La Pause Geek sur le NES2019).

Un atelier cosplay a été organisé par Opalescence, une célèbre cosplayeuse, durant le salon ainsi qu’un concours cosplay, un incontournable du salon.

En lui-même, le salon a innové : la configuration a changé par rapport à l’édition précédente et de nouveaux stands, comme celui de i2form, sont apparus dans les allées. Ce salon fait toujours la promotion de l'e-sport. Le phénomène e-sport ne cesse de progresser dans notre territoire et le fait que le champion de France FIFA 2019, Mustapha Chada aka « Stikmou », soit des Mureaux n’y est pas pour rien, tout comme le NES. Des conférences se sont déroulées sur le thème avec des experts du jeu vidéo comme le président de la Fédération française de jeu vidéo (FFJV), Franck Fontaine. Le e-sport est un créateur d’emplois et de formations nouvelles. Ces faits sont des points importants que les conférences ont montrés, cassant les idées reçues sur ce domaine.

Les clubs e-sport se multiplient actuellement en France. Il y a, notamment, un club à Aubergenville : la Team E2G, et, récemment, le club Sharing’Game a commencé ss activités aux Mureaux.

Publicité