Vous êtes ici

Municipales 2020

Les écolos bidons des prochaines municipales ou la métamorphose des bétonneurs

Par : 
Mac Guffin

L’auteur de cet article tente une modeste analyse et livre quelques réflexions, en fonction de ce qu’il sait, sur la politique dans sa commune et dans deux villes voisines en période pré-électorale.

À Verneuil-sur-Seine et à Vernouillet

Les listes commencent à sortir du bois. Sortie du bois de Verneuil pour le coup, la liste de Patrice Jégouic successeur sans surprise de Philippe Tautou qui, derrière le masque de la bonhomie et les sourires de rigueur, l’habillage écolo de circonstance, ne changera rien et poursuivra sans complexe la politique de son prédécesseur ! Le temps de l'élection, on fera des courbettes à l’ADIV comme naguère M. Collado, son voisin à Vernouillet, qui fit exactement pareil il y a six ans ! Ce dernier fait encore mieux pour son prochain mandat, jusqu’ici estampillé LR, il a réussi à obtenir le soutien officiel de LaREM et du MODEM. Il faut dire que Mme Jollivet qui avait opportunément attrapé l'étendard au moment de la macronie triomphante, n’a pas su le défendre lors de l’élection surprise du début cet été. Cela sent la fin !  Soulignons en passant que la volte-face, à trois mois d'interval, n'effraie pas du tout le parti présidentiel qui essaime ses investitures en fonction de ses intérêts du moment ! Au moins la liste Jegouic de ce point de vue a-telle une certaine cohérence.
Que personne, cette fois-ci ne se laisse prendre : une fois réélus, les deux mâles persisteront et n'abandonneront jamais le projet de voie autoroutière qui traverse le territoire des deux communes ; improprement nommé “projet de déviation”, il recouvrira de béton et de bitume les terres rouges et défoncera le bois de Verneuil. Tout juste, accepteront-ils un peu de greenwashing, afin de faire passer la pilule auprès des âmes sensibles !

À Triel-sur-Seine


C’est un ancien collaborateur parlementaire de David Douillet (a-t-il un lien familial avec l’ancien judoka-député ?) qui tente une OPA sur la belle endormie. Le 25 septembre, un facebookien qui adore le rhum agricole et ses toutous (de nombreuses photos de ses deux passions sont là pour en témoigner) nous annoncait sur le très populaire "Tu sais que tu viens de Triel sur Seine quand..." la venue d'un messie de conversion trielloise récente. Ancien LR meulanais, Jonas Maury, selon l’observateur toujours fourré dans les jupes de la gentille et peu consistante députée Michèle de Vaucouleurs, a en effet obtenu comme Pascal Collado le fameux sésame ; il va, ainsi, pouvoir ramasser, sans trop de mal, les restes de l’équipe municipale sortante, à bout de souffle depuis longtemps ! Opération recyclage en cours ... 

Les récentes élections européennes avaient vu disparaître la marque politique Les Républicains mais, décidément, sous le couvert du nouvel habillage politique, ce sont évidemment toujours les mêmes. Il faut reconnaître que ce candidat a deux atouts : il est poli et il sait sourire sur la photo ! Car son projet est à l'heure actuelle assez peu connu, pas même une esquisse sur son facebook dont les post se comptent sur les doigts d'une main, est-ce parce qu'il est fâché avec l'orthographe ? Aux législatives, au cours de la campagne de sa patronne, on fit remarquer à cette dernière que son tract, rédigé par son futur directeur de cabinet, était bourré de fautes. Très protectice, elle évacuait en mettant cela sur le compte de la précipitation ! Naguère, Arnaud Richard, venait aussi d'ailleurs et, avec un peu plus d'épaisseur, n'a pas reussi la greffe, alors ... En face, il y a des oppositions de toutes sortes complètement divisées. Leurs attitudes, produit de l’ego et d’une incapacité psychologique de faire un pas vers l’autre, pourrait priver une ville qui s’étiole, de mandature en mandature, d’une chance de renouveau ! 

 

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui !         

 

 
Publicité