Vous êtes ici

Urbanisme

Les communs urbains : de quoi parle-t-on au juste ?

Par: 
Rodrigo Acosta et correspondants

En 2009, Elinor Ostrom, économiste suédoise, reçoit le prix Nobel pour ses recherches sur les communs. Ce concept qui compte une longue histoire est ainsi revisité, permettant  d’enrichir la compréhension de jeux d’acteurs, sans limitation aux seules sphères publique et privée, et en ouvrant sur l’action collective et citoyenne. Les communs s’inscrivent aujourd’hui dans un mouvement général de réappropriation de l’espace pour repenser des villes partagées et inclusives.

Une note de l'Institut Paris Région (ex-IAU) présente quelques initiatives exemplaires en France et en Europe.

Les notions de « commun », « bien commun », « communs urbains », sont de plus en plus présentes dans les discours des acteurs de la ville et de l’aménagement, sans qu’elles soient toujours clairement définies. De quoi parle-t-on précisément et que cela signifie-t-il pour l’urbanisme d’aujourd’hui ? A travers de nouvelles pratiques de démocratie locale, de gestion des ressources,  et d’usage de l’espace, assorties de dispositifs juridiques inédits, les communs urbains sont en passe de devenir un outil de projet incontournable pour imaginer et renouveler une partie de la production urbaine.

Cette étude est reliée à la catégorie Aménagement.

 
 
Publicité