Vous êtes ici

Elections européennes

Le député européen Eric Andrieu agréablement surpris par le Parc et le Pôle Molière

Par: 
Damien Delerin

Mercredi 24 avril 2019, dans le cadre de la campagne des élections européennes, Eric Andrieu, député européen sortant et candidat sur la liste « Envie d’Europe » commune au Parti Socialiste, au Parti Radical de Gauche, à Place publique et à Nouvelle donne, s’est rendu aux Mureaux. Il est venu pour une visite du Parc Molière et pour présenter le programme de la liste qu’il défend.

Webtélé 2R

Le député Européen PS, Eric Andrieu, est arrivé aux Mureaux vers 19 h, dans le cadre de la campagne des élections européennes. Il a été accueilli par Boris Venon, conseiller municipal délégué à l’innovation, aux nouvelles technologies, à l’information et à l’image des Mureaux et secrétaire de la section locale du Parti Socialiste (PS), par Dieynaba Diop, adjoint au maire à la Culture et membre du PS, ainsi que par François Garay, maire des Mureaux.

Eric Andrieu était présent pour deux raisons : la première, visiter le Parc Molière ;  la seconde, venir à la rencontre des socialistes et des habitants de la commune, afin de présenter la liste de rassemblement de gauche pour les élections européennes « Envie d’Europe », dont il fait partie.

Visite guidée du Parc Molière

Pour cette visite du Parc Molière, le député a eu un guide de premier ordre en la personne de Michel Carrière, adjoint au maire en charge du Développement Durable, de l’Agenda 21, de l’Environnement, de la Mobilité et de l’Énergie. Celui-ci lui a dépeint, tout en marchant, toutes les innovations techniques et écologiques du Parc Molière ainsi que celles de l’éco-quartier à proximité. Eric Andrieu fut agréablement surpris par ce parc, qui se situe au pied du Pôle Molière où sa visite allait se terminer.

Effectivement, un café citoyen y était prévu afin que le député européen sortant puisse parler aux habitants de la liste qu’il défend. Dans le Pôle Molière, Boris Venon a introduit les échanges en remerciant M. le Maire des Mureaux de l'avoir accueilli ; c’est Dieynaba Diop qui a présenté les intervenants et les personnalités locales présentes. François Garay a pris la parole avant qu’Eric Andrieu s’exprime.

Le maire a commencé son discours avec une première constatation, positive à priori : « Le Parti Socialiste n’est pas mort ! » Pour lui, il est important que les socio-démocrates soient présents lors de cette élection européenne. « L’Europe a été importante pour nous !  », précisa-t-il. Il a expliqué que, La France ayant reçu beaucoup de subventions, il y a une injustice au niveau de l’Europe car il est difficile de dire ce qui a été fait exactement pour les habitants. Selon lui, il est important pour l’équilibre du Monde que l’Europe fonctionne. François Garay, croyant beaucoup en la social-démocratie, a ajouté que ce que fait Emmanuel Macron, aujourd’hui, est « très dangereux ». Face à cela, il espère que les partis de « pouvoir », comme le Parti Socialiste, reprendront du poids.

Dieynaba Diop reprit la parole afin de présenter Eric Andrieu, en décrivant des actions qu’il a menées au parlement européen, comme son combat contre le glyphosate et son soutien pour ceux qui agissent face aux urgences climatiques.

Eric Andrieu s’exprima ensuite en commençant par se réjouir que la liste qu’il défend soit une liste de rassemblement à gauche : « Ravi que les Radicaux Gauche rejoignent cette aventure ! ».

« Une réalisation d’exception ! »

« Très heureux d’être là dans les Yvelines [...] Et d’avoir vu ce que j’ai vu aujourd’hui  », continua t-il en parlant de sa visite du Parc Molière. Le « projet urbain des Mureaux » cela lui parle en tant qu’ancien élu local, confia t-il. Tout ce travail autour de l’eau est « une réalisation d’exception ! ». C’est un exemple qu’il souhaite présenter et encourager auprès d’autres élus qu’ils soient de son parti ou non. « L’Europe devrait beaucoup plus s’inspirer des réalités territoriales  », ajouta-t-il en tant que « farouche défenseur de la démocratie active et participative  ».

Il est important pour lui de rappeler aux habitants que l’Europe est présente dans leur quotidien à travers les fonds européens comme le Fond Européen au Développement Économique Régional (FEDER).

« Remettre les valeurs du socialisme au cœur du débat politique »

En ce qui concerne la social-démocratie, pour lui, l’heure est au rassemblement. L’enjeu de ce scrutin dépasse les partis, expliqua-t-il. « Remettre les valeurs du socialisme au cœur du débat politique  ». La matrice qui rassemble tous les partis présents dans sa liste pour les européennes, contient toutes les valeurs du socialisme. « Quels sont les enjeux pour redéfinir une social-démocratie ? » est une question qu’il se pose. Il a, alors, présenté ce qu’il a nommé le « triangle d’or ». C’est un équilibre d’égale d’importance entre les trois notions suivantes : l’Économie, l’Écologie et le Social. C’est un enjeu à la fois national et européen pour lui. D’où le nom de la liste : « Envie d’Europe écologique et sociale ». Pour Eric Andrieu, avec ce titre, tout est dit.

Après son discours, la soirée a continué avec des échanges entre le candidat et la trentaine de personnes présentes, curieuses d’en savoir plus.

Publicité