Vous êtes ici

Aménagement fluvial

Le 4e comité des usages fluviaux de la Seine acte les objectifs du schéma d’aménagement du fleuve !

Par : 
Rodrigo Acosta et correspondants

Michel Cadot, préfet de la région d'Île-de-France, préfet de Paris, a réuni pour la  quatrième fois, le mercredi 16 janvier, le Comité des usages fluviaux de la Seine ; au cours de cette réunion, ont été validés les objectifs généraux du schéma d’aménagement fluvial de la Seine.

Le volet stratégique du schéma d’aménagement fluvial en concertation

Un des objectifs majeurs du développement de l'usage de la voie d’eau est la capacité des acteurs publics à concilier les différentes fonctions du fleuve. L’attractivité de la Seine ne cesse de se renforcer et il est nécessaire d’organiser un développement équilibré, prenant en compte l’ensemble des potentialités et des acteurs. « Suite à une importante concertation avec toutes les parties intéressées, le Comité des usages fluviaux a validé les objectifs du schéma d’aménagement fluvial de la Seine qui permettent une régulation des usages permettant le maintien de la vocation économique première de la Seine », souligne Michel Cadot, préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris. Ces objectifs ordonnancent désormais les politiques publiques de l’Etat pour un développement durable et compétitif des activités sur les berges et le lit du fleuve.

La dimension environnementale des activités sur la Seine a, par ailleurs, été pleinement affirmée

La déclinaison opérationnelle de ce volet stratégique se fera notamment au travers d’un schéma d’orientation des berges, second volet du schéma d’aménagement fluvial, à présent soumis à la consultation des acteurs de la Seine, et en lien avec les initiatives locales telles que l’Atelier Seine de la ville de Paris.

De nombreuses manifestations nautiques et un trafic dense sur la Seine

Cette quatrième réunion du Comité des usages fluviaux a permis d’analyser, l’état du trafic fluvial en 2018, mettant en exergue une concentration du trafic au niveau des grandes îles de Paris avec une moyenne de 490 bateaux par jour.

Ce fut également l’occasion de faire un bilan des manifestations nautiques sur la Seine en 2018, dont la journée de l’olympisme du 23 juin.

Elles sont pour la moitié d’entre elles, concentrées sur les mois de juin et septembre. Le préfet a rappelé la procédure d’instruction pour le périmètre parisien et la nécessité pour les organisateurs de respecter les délais nécessaires à l’instruction des demandes. Les informations nécessaires sont mises à disposition du public sur les sites Internet de la Préfecture de Paris et de la DRIEA.

Qu’est le Comité des usages fluviaux de la Seine ?

Cette instance de dialogue et de concertation autour des usages de la Seine, instaurée par le préfet de région en 2017, réunit, dans une approche partenariale, la préfecture de région, la préfecture de police, Ports de Paris/Haropa, Voies navigables de France, les services de la Direction régionale et interdépartementale de l'équipement et de l'aménagement (DRIEA) et de la Direction régionale et interdépartementale de l'environnement et de l'énergie (DRIEE), la ville de Paris, le Comité des armateurs fluviaux, les représentants des organisations professionnelles du transport fluvial, de l’habitat et de plaisance fluviale. Le Comité des usages fluviaux de la Seine a pour objectif de valoriser et développer la Seine.

Chiffres-clés :

La Seine a une place centrale dans l’attractivité économique et touristique. Elle concentre plus de 50 % des trafics fluviaux nationaux. Elle est essentielle à la desserte de la métropole parisienne et Paris est le premier port mondial pour le tourisme fluvial, avec près de 8 millions de passagers.

Un touriste sur trois visite Paris en bateau.

Publicité