Vous êtes ici

Livres à lire

A la rencontre de Marie-Thérèse Leroy et de son livre intitulé Brisures

Par : 
Augustin BLIN

Marie-Thérèse Leroy, écrivaine de 72 ans, à la retraite depuis plus de 12 ans nous a fait part de son livre Brisures, publié en septembre 2018 aux éditons L’Harmattan. Cette Jambvilloise, après avoir réalisé toute sa carrière auprès d’enfants en difficulté, prend désormais le temps d’écrire, de nous livrer ses sentiments, ses témoignages vécus, ressentis durant toute sa carrière, délaissée de toute contraintes professionnelles. Ce livre évoque le quotidien de jeunes enfants en souffrance, d’éducateurs spécialisés, de stagiaires ou encore d’assistantes sociales en charge d’enfants en difficulté sociale, familiale, qui cherchent à donner une seconde vie à ces jeunes délaissés, oubliés. Bienvenue dans l’abécédaire au pays de l’enfance en danger.

Un livre sous forme d’abécédaire                                                                                        

Ce livre d’une bonne centaine de pages se compose de 26 portraits, un portrait pour chaque  lettre de l’alphabet : 26 portraits de jeunes allant de jeunes délinquants à de jeunes filles tout juste maman et n’ayant même pas 18 ans, d’éducateurs et d’éducatrices au service de ces jeunes afin de les aider à retrouver le goût de la vie, mais aussi de magistrats chargés de traiter les affaires de ces jeunes en justice.

Cet abécédaire nous livre un panorama riche et varié des différentes histoires et aventures tirées de faits réels auxquels Marie-Thérèse a été confrontée dans son métier d’éducatrice spécialisée auprès des jeunes enfants en souffrance. La première de couverture de son livre est très révélatrice : on peut y voir un jeune garçon assis au bord d’une faille en train de pleurer et attendant de l’aide, un soutien. A côté de lui, une fissure, une brisure présente sur cette faille comme le signe d’une fracture au sein de la vie de ce jeune enfant qui semble désemparé et ne sachant plus quoi faire. Qui viendra l’aider ? Arrivera-t-il à s’en sortir ?

Un sujet atypique

Pourquoi écrire sur ce sujet ? La réponse de Marie-Thérèse semble claire : « Mon but était, en écrivant ce livre, de susciter un autre regard sur ce secteur souvent oublié, ignoré, décrédibilisé par la plupart des gens qui ignorent le fait que certains jeunes sont en souffrance et ont besoin d’une véritable aide, d’un véritable soutien pour s’en sortir ». À l’intérieur de son abécédaire, cette septuagénaire nous présente les différents types d’enfants pris en charge par les associations  qui leur viennent en aide : « Nous avons affaire à différentes histoires, toutes différentes. Dalila, c’est une jeune fille de 13 ans enceinte de 6 mois. Elle vit seule, sans parents. Son père est parti au Canada en ne lui ayant laissé que des sacs de riz comme nourriture. Elle doit se débrouiller seule. Elle ne va même plus au collège. Fouzi, est un jeune délinquant de 14 ans dont la mère ne sait plus quoi faire pour lui, elle est à bout et cherche des gens pouvant le remettre dans le droit chemin ». Marie-Thérèse nous a fait, également, part de son ancien quotidien, celui d’éducatrice spécialisée pour ce type d’enfants. Ses missions étaient d'aider les jeunes à se réinsérer dans une vie active et/ou professionnelle, d'aider les mères de ces enfants à établir un budget mensuel leur permettant de vivre décemment et de pouvoir faire vivre leurs enfants correctement, mais aussi d'arriver à gérer les différents litiges entre parents/enfants, ce qui est sûrement la plus difficile de leurs tâches. « J’ai moi-même rencontré certains de ces jeunes, et il me paraissait évident qu’un jour ou l’autre j’écrive à leurs propos. Il me fallait sensibiliser l’opinion publique à ce sujet, leur montrer le quotidien de ces jeunes pour faire prendre conscience de l’importance de ce problème qu’est l’enfance en souffrance ». « Il ne faut pas négliger ces enfants. Il faut agir, ne pas les laisser seuls et abandonnés à leur détresse, il faut au contraire les aider à se relever ! ». Quand nous avons demandé à Madame Leroy à qui était destiné ce livre, sa réponse fut limpide : « Ce livre est fait pour tout public ! Je cherche à faire éveiller les consciences de l’ensemble de la population, pas seulement des spécialistes de ce domaine, qui connaissent déjà assez bien ce sujet. »

Des ateliers d’écriture ayant permis la (re)découverte de certains de ces textes

Parallèlement à la construction de son livre, Marie-Thérèse organise depuis 11 ans des ateliers d’écriture tous les 15 jours à la mairie de Jambville dans le but d’initier de jeunes écrivains ou simplement des amoureux de la littérature à l'écriture. En effet, Marie-Thérèse soumet une proposition d’écriture sur un thème et laisse chacun libre d'écrire,  selon ses envies,  sa propre version du texte soumis afin de révéler le style de chacun. S’ensuit un débat sur les différents textes écrits. Avant d’être introduits dans le livre Brisures, certains de ses  témoignages et de ses récits ont été lus à l’occasion de ces ateliers.

Un pari réussi pour Marie-Thérèse Leroy 

Le rêve de voir son livre édité est devenu réalité depuis août dernier, lorsque l’éditeur L’Harmattan a accepté d’éditer son livre. Brisures est désormais disponible chez  cet éditeur, dans toutes les librairies mais aussi sur des sites tels que la FNAC, et Amazon, au prix de 14,50 euros. Déjà plus de 267 exemplaires ont été tirés se réjouit Marie-Thérèse ! C'est un livre,  à la fois dur et touchant, à se procurer de toute urgence !


Pour commander Brisures : http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=60780

Publicité