Vous êtes ici

Histoire nationale

Nous avons été bluffés par l'exposition "Louis-Philippe et Versailles"

Par : 
Marie Paule Turpin

Le 5 octobre, le J2R était au château de Versailles pour l'inauguration de l'exposition "Louis-Philippe et Versailles". Pour la première fois, le château de Versailles consacre une exposition d’ampleur à Louis-Philippe qui transforma l’ancienne résidence royale en musée dédié « à toutes les gloires de la France ». Du 6 octobre 2018 au 3 février 2019. Voir site Internet

L’exposition permettra, au long de sa durée, de rappeler ce moment décisif pour Versailles qui connaîtra, dès lors, une nouvelle vie. Elle insistera également sur l’implication directe du roi dans ce projet, sur son goût pour l’histoire et sur sa volonté de mettre en scène l’histoire nationale. Victor Hugo l'avait déjà dit : « Ce que Louis-Philippe a fait à Versailles est bien. […] C’est avoir donné à ce livre magnifique qu’on appelle l’histoire de France, cette magnifique reliure qu’on appelle Versailles. » 

En effet, il est difficile d'écrire mieux que Victor Hugo. Cependant, il est à noter que, lors de notre visite, nous avons constaté le dialogue "constant" entre Louis XIV, le roi Soleil et Louis-Philippe pendant la Restauration. C'était effectivement le retour des Bourbons après une période cruciale de l'Histoire française. Héritier de la famille d’Orléans, Louis-Philippe avait peu d’histoire commune avec le Versailles de l’Ancien Régime. Toutefois, dès son accession au trône en 1830, il marqua son intérêt pour le palais et s’employa à le transformer en monument national. Son but était, certes, de réconcilier les Français, mais surtout d'imprimer son règne dans l’histoire nationale. 

Lui, le régicide, a fait la Révolution, puis il s'est repenti après une traversée du desert en Laponie, aux Etats-Unis et Canada. Cette période lui avait permis d'acquérir une clairvoyance politique pimentée d'un goût pour le faste royal. Quant à l'art, il avait cultivé un goût éclectique, faisant de Versailles l'objet d'une "expérimentation" culturelle. Dès lors, deux Versailles cohabitent. La résidence royale dans le corps central, avec les Grands Appartements restaurés et remeublés, conservent leur appellation et leur destination. L’ancienne monarchie est surtout évoquée dans l’appartement du Roi, avec la chambre qui marque le point d’orgue de la visite. Ailleurs, dans les ailes du Nord et du Midi, des chantiers considérables sont entrepris. Louis-Philippe crée des Galeries Historiques d’une extrémité à l’autre du palais, ponctuant ainsi le parcours d’importants ensembles iconographiques : la galerie des Batailles, de Tolbiac à Wagram, la salle des États-Généraux et la salle de 1792, la salle du Sacre de Napoléon à laquelle répond la salle de 1830 à la gloire du nouveau monarque et, enfin, les salles des Croisades et les salles d’Afrique, restées inachevées en 1848 à la chute de la Monarchie de Juillet. Le public s'installe auprès de ce magnifique et sublime décor qui fait revivre les grands moments de la histoire française. 

Cette visite nous a bluffés par des moments de magie par la volonté politique de mener de grands travaux, confiés à l'architecte Frédéric Nepveu. Ce dernier s’inspire du vocabulaire décoratif des Grands Appartements, mais utilise de nouvelles techniques, en particulier une structure métallique qui permet l’éclairage zénithal de la monumentale galerie des Batailles. Ce lieu est composé des trois grands tableaux à la gloire de la France, ce qui donne un sentiment patriotique à cette exposition.

Emblématiques de cette exposition unique dans le genre, ces galeries historiques donnent une double lecture au passage de ce roi "constitutionel". Il avait voulu donner un souffle nouveau à Versailles, tout en ouvrant ce patrimoine au peuple. En somme, Louis-Philippe avait tenté, en vain, de reconcilier quelques idées révolutionaires (notamment en matière d'art) et Versailles, bijou de la Nation. Le programme iconographique pour Versailles appuie le discours politique de Louis-Philippe qui a hérité de son éducation une conscience aiguë de l’histoire, avivée par la Révolution française et par la sensibilité romantique de l’époque.

En transformant l’ancienne résidence des Bourbons en musée ouvert à tous, le Roi confirme sa vision pédagogique d’un palais au sein duquel les tableaux se lisent comme un livre d’images, en accompagnement d’un discours politique. Versailles n’est plus seulement un lieu de mémoire, il devient un lieu didactique. 

 
  • Le roi Louis-Philippe entouré de ses cinq fils sortant par la grille d’honneur du château de Versailles après avoir passé une revue militaire dans les cours, 10 juin 1837,  1846

    Le roi Louis-Philippe, entouré de ses cinq fils, sortant par la grille d’honneur du château de Versailles après avoir passé une revue militaire dans les cours, 10 juin 1837, 1846

     
  • Vue de la Galerie des Batailles

    Vue de la Galerie des Batailles

     
  • Salles des Croisades

    Salles des Croisades

     
  • Salle des Croisades

    Salle des Croisades

     
  • Salles des Croisades

    Salles des Croisades

     
  • Salle du Sacre de Napoléon

    Salle du Sacre de Napoléon

     
  • Salle du Sacre de Napoléon

    Salle du Sacre de Napoléon

     
  • Salle du Sacre de Napoléon

    Salle du Sacre de Napoléon

     
  • La Prise de la Smala d'Abd-el-Kader, 14 mai 1843, Horace Vernet, Salon de 1845

    La Prise de la Smala d'Abd-el-Kader, 14 mai 1843, Horace Vernet, Salon de 1845

     
  • La Famille royale devant la statue de Jeanne d’Arc, 1848

    La Famille royale devant la statue de Jeanne d’Arc, 1848

     
  • Le Combat de la forêt de l'Habra, 3 décembre 1835, 1840

    Le Combat de la forêt de l'Habra, 3 décembre 1835, 1840

     
  • Louis-Philippe et la famille royale visitant les salles des Croisades,  Salon de 1845

    Louis-Philippe et la famille royale visitant les salles des Croisades, Salon de 1845

     
  • Le château et l'orangerie vus de la pièce d'eau des Suisses, 1837

    Le château et l'orangerie vus de la pièce d'eau des Suisses, 1837

     
  • Eugénie-Adélaïde-Louise d'Orléans, Mademoiselle de Chartres dite Madame Adélaïde,  Salon de 1842

    Eugénie-Adélaïde-Louise d'Orléans, Mademoiselle de Chartres dite Madame Adélaïde, Salon de 1842

     
  • Transbordement des cendres de Napoléon Ier à bord de la Belle Poule, 15 octobre 1840, 1842

    Transbordement des cendres de Napoléon Ier à bord de la Belle Poule, 15 octobre 1840, 1842

     
  • Le Duc d'Orléans quitte le Palais-Royal pour l'Hôtel de Ville, le 31 juillet 1830, 1832

    Le Duc d'Orléans quitte le Palais-Royal pour l'Hôtel de Ville, le 31 juillet 1830, 1832

     
  • Hélène Louise de Mecklembourg-Schwerin, duchesse d'Orléans, 1839

    Hélène Louise de Mecklembourg-Schwerin, duchesse d'Orléans, 1839

     
  • Pharamond élevé sur le pavois par les guerriers francs en 417, 1841-1845

    Pharamond élevé sur le pavois par les guerriers francs en 417, 1841-1845

     
  • Louis-Philippe dans la galerie des Batailles,  1841

    Louis-Philippe dans la galerie des Batailles, 1841

     
  • Vue du château de Versailles prise de l'avant-cour, 1847

    Vue du château de Versailles prise de l'avant-cour, 1847

     
  • Coupe de la famille royale, 1836-1837

    Coupe de la famille royale, 1836-1837

     
  • Détail, Coupe de la famille royale, 1836-1837

    Détail, Coupe de la famille royale, 1836-1837

     
  • Étagère tournante, modèle 1844

    Étagère tournante, modèle 1844

     
  • Louis-Philippe, roi des Français, recevant la Reine Victoria et le prince Albert au château d'Eu, le 8 septembre 1845, 1845

    Louis-Philippe, roi des Français, recevant la Reine Victoria et le prince Albert au château d'Eu, le 8 septembre 1845, 1845

     
  • Louis-Philippe, duc de Valois au berceau, 1774

    Louis-Philippe, duc de Valois au berceau, 1774

     
  • Coupes de la Galerie des Glaces, des salles des maréchaux, guerriers célèbres, 1834

    Coupes de la Galerie des Glaces, des salles des maréchaux, guerriers célèbres, 1834

     
  • Élévation du pavillon d'Orléans sur la rue de la Surintendance,  1836

    Élévation du pavillon d'Orléans sur la rue de la Surintendance, 1836

     
  • Palais de Versailles. Aile du Midi. Élévation de la salle de 1830. Premier projet,  janvier-octobre 1834

    Palais de Versailles. Aile du Midi. Élévation de la salle de 1830. Premier projet, janvier-octobre 1834

     
  • L'Opéra royal, Frédéric Nepveu

    L'Opéra royal, Frédéric Nepveu

     
  • Acte d'abdication, 24 février 1848

    Acte d'abdication, 24 février 1848

     
  • Vue du château de Pau, 1843

    Vue du château de Pau, 1843

     
  • Service Orléans-Penthièvr : Pot à oille

    Service Orléans-Penthièvr : Pot à oille

     
  • Service Orléans-Penthièvr : Pot à oille

    Service Orléans-Penthièvre : Pot à oille

     
  • Déjeuner

    Déjeuner "chinois réticulé", 1840

     
  • Troisième muraille des Portes-de-Fer. Les chasseurs du 3ème régiment et les soldats du 2ème de ligne descendent dans le lit du ruisseau, 28 octobre 1839,  1840

    Troisième muraille des Portes-de-Fer. Les chasseurs du 3ème régiment et les soldats du 2ème de ligne descendent dans le lit du ruisseau, 28 octobre 1839, 1840

     
  • Vue générale de l'itinéraire suivi par la colonne expéditionnaire depuis Constantine jusqu'à Alger, en octobre 1839,  1840

    Vue générale de l'itinéraire suivi par la colonne expéditionnaire depuis Constantine jusqu'à Alger, en octobre 1839, 1840

     
  • Lustre pour la grande salle des Croisades du château de Versailles,Gilbert-Honoré Chaumont,  vers 1840

    Lustre pour la grande salle des Croisades du château de Versailles,Gilbert-Honoré Chaumont, vers 1840

     
  • Jacques Cartier découvrant le Saint-Laurent, en 1535, Salon de 1847

    Jacques Cartier découvrant le Saint-Laurent, en 1535, Salon de 1847

     
  • Vue de l'exposition

    Vue de l'exposition

     
  • Vue de l'exposition

    Vue de l'exposition

     
  • Vue de l'exposition

    Vue de l'exposition

     
  • Vue de l'exposition

    Vue de l'exposition

     
  • Vue de l'exposition

    Vue de l'exposition

     
  • Vue de l'exposition

    Vue de l'exposition

     
  • Vue de l'exposition

    Vue de l'exposition

     
  • Vue de l'exposition - salle de la Smala

    Vue de l'exposition - salle de la Smala

     
  • Vue de l'exposition - salle de Constantine

    Vue de l'exposition - salle de Constantine

     
  • Vue de l'exposition

    Vue de l'exposition

     
  • Palais de marbre réhaussé d'or

    Palais de marbre rehaussé d'or

     
  • Louis-Philippe inaugurant la galerie des Batailles, le 10 juin 1837

    Louis-Philippe inaugurant la galerie des Batailles, le 10 juin 1837

     
  • Louis-Philippe, duc d'Orléans, dans un paysage suisse, 1817

    Louis-Philippe, duc d'Orléans, dans un paysage suisse, 1817

     
  • Le duc d'Orléans descend le grand rapide de l'EIjampaïaka usr le fleuve Muonio en Laponie en août 1795

    Le duc d'Orléans descend le grand rapide de l'EIjampaïaka sur le fleuve Muonio en Laponie en août 1795

     
  • Portrait de la reine Victoria, 1842

    Portrait de la reine Victoria, 1842

     
  • Concert donné par les chanteurs de l'Opéra Comique offert à la reine Victoria dans la galerie des Guise au château d'Eu, 1844-1848

    Concert donné par les chanteurs de l'Opéra Comique offert à la reine Victoria dans la galerie des Guise au château d'Eu, 1844-1848

     
  • Palais de Versailles, corps principal, projet de tourelle, 1841

    Palais de Versailles, corps principal, projet de tourelle, 1841

     
  • Vue générale de Constantine pour servir à l'intelligence des opérations du siège, du 6 au 31 octobre 1837, 1840

    Vue générale de Constantine pour servir à l'intelligence des opérations du siège, du 6 au 31 octobre 1837, 1840

     
  • Frère Philippe copiant le portrait du chancelier Etienne Pasquier dans la salle de Constantine du château de Versailles, après 1842

    Frère Philippe copiant le portrait du chancelier Etienne Pasquier dans la salle de Constantine du château de Versailles, après 1842

     
  • La Bataille d'Isly, le 14 août 1844, 1846

    La Bataille d'Isly, le 14 août 1844, 1846

     
  • le Palais gothique

    Le Palais gothique

     
  • Le Roi Louis-Philippe au bout de l'aile du Midi près de l'escalier des Cents-Marches

    Le Roi Louis-Philippe au bout de l'aile du Midi près de l'escalier des Cents-Marches

     
  • La Galerie en haut de l'escalier des salles d'Afriques

    La Galerie en haut de l'escalier des salles d'Afriques

     
  • Bureau de Louis-Philippe aux Tuileries, 1819

    Bureau de Louis-Philippe aux Tuileries, 1819

     
  • Première de couverture du catalogue

    Première de couverture du catalogue

 

 

Informations pratiques 

Horaires

Exposition au Château jusqu'au 3 février 2019.

L'exposition est ouverte du mardi au dimanche :

de 9 h à 18 h 30 (dernière admission à 17 h 45) jusqu'au 31 octobre

de 9 h à 17 h 30 ( dernière admission à 16 h 45) à partir 1er novembre

Tous les horaires   

Tarifs

L'exposition est accessible avec le Passeport 1 ou 2 jours, le billet Château et la carte "1 an à Versailles", ainsi que pour les bénéficiaires de la gratuité.

Le billet Exposition disponible uniquement sur la billetterie en ligne permet une entrée prioritaire.

 

Publicité