Vous êtes ici

Hommage

Vernouillet rend hommage à Pierre Bosco

Par : 
Rodrigo Acosta

Pierre Bosco, un artiste d’origine italienne, a vécu à Vernouillet ; la ville lui a rendu un double hommage : d’abord l’organisation d’une "exposition  Bosco" à l’Ecole de Musique et des Arts de Vernouillet  (EDMA) et  l’inauguration de la rue Pierre Bosco près de l’EDMA. 

Né le 29 janvier 1909 à Visco dans la province italienne d’Udine, Pierre Bosco est mort le 3 mars 1993 à Vernouillet. Ses spécialités étaient la peinture du sport et des courses de chevaux. Vendredi 28 septembre s’est tenu le vernissage de l’exposition Bosco à l’EDMA, l'Ecole de Musique et des Arts de Vernouillet. 
 
À cette occasion, Pascal Collado, maire, et les élus ont inauguré la rue Pierre Bosco, adjacente à l’EDMA pour rendre hommage au peintre vernolitain. Pendant les trente glorieuses, Bosco a su imprimer son temps avec une peinture abstraite et pure : son coup de pinceau déconcerte même aujourd’hui. En 1963 c’était la consécration : plusieurs articles olégieux dénotaient «l’expression pure de l’artiste et sa rudesse». Dans Les Lettres françaises du 6 juin 1963, l’artiste est catalogué comme un représentant d’un art farouche : « Les toiles de Bosco sont remplies d’une atmosphère mystérieuse, d’un exppressionnisme tragique. » Il exposa à New-York, à Genève, à Paris et à Saint-Germain-en-Laye et cotoya de nombreuses pesonnalités pendant des années. Certains estiment que Pierre Bosco avait peint plus de 6000 tableaux. Il avait des thèmes de prédilection comme les combats de coqs, les Arlequins, les courses hippiques, les joueurs de rugby et les cyclistes. 
 
La ville de Vernouillet a jugé digne de donner le nom de l’artisteà une rue,  en perpétuant ainsi  son action artistiques dans la vie locale.  Après la cérémonie, un cocktail a clôturé la soirée d’hommage à Pierre Bosco. L’exposition est restée ouverte au public jusqu’au 6 octobre à l’EDMA.
 
 

 

 
Publicité