Vous êtes ici

Solidarité

De Conflans à Achères : le bidonville de Tibétains est une bombe à retardement

Par: 
Rodrigo Acosta et correspondants

Le 12 septembre, le J2R s'est déplacé constater la tragédie à nos portes : 300 Tibétains se trouvent sur une ancienne carrière, près d'une décharge de la ville d'Achères. Henriette, Serge et Dominique sont des bénévoles attachés à la culture tibétaine, qui font preuve d'une solidarité inépuisable. Cependant, le bénévolat ne suffit plus car l'arrivée continuelle (15 Tibétains arrivant, chaque jour, à la Confluence) fera exploser la demande d'un relogement d'urgence. Qu'attend l'État pour agir ?

Publicité