Vous êtes ici

Solidarité

Triel : rien n'est perdu quand la solidarité entre en jeu !

Par : 
Rodrigo Acosta et correspondants

Par le biais du réseau social, nous avons appris qu'un coup de foudre a détruit toute la ferme de la Boussac en Bretagne. Angélique de Faria, trielloise, et son compagnon Brice Terrieux  ont tout perdu. Sauf l'amitié et le sens de la solidarité à Triel. Tout le monde, sur le réseau social local, a évoqué cet accident ; un appel à dons a été lancé pour reconstruire la ferme et poursuivre ce projet qui tient à cœur à Brice et à Angélique. Le J2R s'associe à ce réseau de solidarité et vous appelle tous à participer financièrement et/ou à leur envoyer un message. 

Pour être un coup dur, c'était un coup dur qui est parti d'un "coup de foudre" pendant la dernière tempête dans la région bretonne, en particulier dans le Pays de Dol. En effet, la conserverie de la ferme Pots'Potes, lancée par deux jeunes, Brice Terrieux et Angélique de Faria, a été totalement détruite le mercredi 29 août à 5 h 30. Angélique a posté une information qui déchire le cœur de ceux et celles qui connaissent ces deux jeunes et leur projet initié il y a deux ans à la ferme de la Boussac : "La foudre s'est abattue sur notre entreprise, ce qui a provoqué un incendie catastrophique. Les dégâts sont terribles puisque tout l'outil de travail est parti en fumée.

C'était le fruit de tout le travail ! A ce jour, l'entreprise, qui fonctionnait depuis plus d'un an et était en plein développement, est reconnue en Bretagne (finaliste du concours innova'bio Agrobio35, fournisseur du réseau Biocoop, ...).

Le hangar agricole (photo ci-dessus) contenait avant l'incendie : 
Plus de 90 m2 de laboratoire : une conserverie aux normes avec tout l'équipement de transformation des légumes ;
 Tout le matériel/outil de maraîchage pour la production des légumes ;
 ■ Tout les outils de construction/rénovation/bricolage ;
 ■ Toute la partie administrative (bureau, papiers, ordinateurs...) ;
 ■ Et le plus important TOUTE la production, tout le stock de l'année en cours en conserves et en légumes. 

En outre, le véhicule professionnel a également brûlé, suite à la propagation de l'incendie. Cette ferme de 2 hectares, à la Boussac,  était le résultat du projet de ces deux jeunes courageux, après cinq ans de réflexion et du montage du projet : acquisition de compétences, formations et recherche de foncier, installation, recherche de débouchés et marchés. Les deux sont venus au marché de printemps au centre commercial de Chatelaines. En effet, le couple était présent au marché de Noël et de printemps aux Châtelaines pour la vente des bocaux de tartinades apéritives et sauces tomates ! Le public leur a réservé un bon accueil.  En tant que maraîchers et transformateurs, ils cultivent une diversité de légumes en agriculture biologique et les transforment, dans leur laboratoire à la ferme, en conserves de légumes (tartinades apéritives, sauces tomate...). Malheureusement, tout s’est envolé en fumée ; plus aucun produit à vendre et plus de labo pour pouvoir produire.

Tout de suite, la solidarité trielloise s'est propagée pour réconforter les deux jeunes et surtout Angélique qui avait grandi à Triel (Ecole Les Hublins, Collège Les Châtelaines et, ensuite, Lycée Le Corbusier à Poissy). Une de ses amies, Sissi, a lancé une cagnotte sur Facebook où environ 70 % de l'objectif a été déjà atteint en moins de 5 jours. En outre, Angélique a indiqué qu'un autre appel à la générosité du public sera lancé sur une plateforme spécialisée de financement participatif dans le milieu agricole. (Blue Bees). 

Il reste désormais au couple à reconstruire un rêve qui avait bien commencé, il y a deux ans. Parfois le doute s'empare d'Angélique ; mais nous devons leur dire que ce qui avait été entrepris une fois sera possible une deuxième fois. Les éléments naturels comme la foudre ne pourront jamais détruire la volonté de vivre et d'espérer réaliser des rêves, qu'ils soient triellois ou non.  

 

Pour en savoir plus :

- Profil FB de la ferme ;

- Financement participatif sur la page FB pour faire face aux urgences ;

 

- Prochain appel au financement de la reconstruction de la ferme des Pots'Potes : SITE.

Publicité