Vous êtes ici

Course à pied

La Foulée trielloise, je l'ai testée pour vous

Par : 
Rodrigo Acosta

La Foulée trielloise, la classique de la course à pied change de format cette année. Pour l'édition 2018, le départ est à l'Ecole Camille Claudel, avenue des Fontenelles (près du cimetière). Il n'y a pas de parking très proche (garez vous près de la gare !) et le périmètre de la course sera fermé complètement, dès 8h. Le J2R a testé la course (la boucle de 6 km). Voici le récit et le plan de cette course mythique. 

Le départ est rapide à partir de l'Ecole Camille Claudel. Après une accélération, on prend à gauche sur la rue des Bois ; attention ça monte et l'écrémage sera effectué le jour de la course. Environ 600 mètres plus loin, on tourne à gauche vers la sente des Beauregards. La montée continue pour environ 50 mètres et après on arrive à une sorte de plateau où l'on peut reprendre son souffle et regagner des places perdues pendant la première montée difficile. Après environ 300 mètres de plat, on va s'enfoncer vers la forêt de l'Hautil. C'est là où les choses se corsent. Coureurs, attention au fléchage et bon courage.

Le parcours diffère complètement par rapport aux éditions récentes. Les branches sont à gauche et à droite. D'une manière générale, le sentier est étroit et il est certain que, pendant la course, les coureurs vont jouer des coudes. Cela va se frotter fort. Faire attention au sol car il y a des cailloux et certains morceaux de bois. Pour environ 400 mètres, la parcours devient un faux plat et c'est le moment pour relancer la course, voire dépasser un certain nombre de vos concurrents et voisins. Tournez à gauche pour rejoindre la Seine.

Vers le kilomètre 2, après une descente importante, on a un paysage bucolique et magnifique. Suivre encore le fléchage et vous allez vous trouver vers des nouvelles constructions à droite. Après avoir passé une barrière (en espérant qu'elle sera ouverte le jour J), on entre à nouveau en milieu urbain ; on tourne à droite et quelques pas plus loin, on tourne encore à droite pour descendre sur environ 150 mètres. On tourne vers la droite et des anciens vergers sont visibles devant vous. Il faut se relancer ici.

En allant vers le kilomètre 3, c'est un faux plat qui vous conduit vers le Sentier du Trou d'enfer. Prenez à droite et, certainement, l'enfer vous attend. Vous êtes aux entrailles de la course. C'est difficile et cela monte encore.  Vous souffrez ici avant d'arriver au Sentier des Haumonts. Ici prenez à gauche. C'est un plat pour se remettre les idées claires et pour relancer la course. C'est ici que votre chrono sera ou non inoubliable !

Après une centaine de mètres, prenez à gauche et descendez rapidement en suivant le sentier. Ici vous allez voir à votre droite une belle demeure. Mais le temps presse et vous allez déboucher sur la voie ferrée. Ne traversez pas le passage. Prenez tout de suite à gauche pour reprendre le sentier vers la ville. Ici vous allez voir quelques maisons à votre gauche et la voie ferrée à droite. Regardez la beauté de la vallée de la Seine en allant vers le kilomètre 5. 

Cependant, vous allez encore monter par un sentier entre deux propriétés. On passe par un passage qui vous conduit vers la route asphaltée, le chemin des Chènes. Ici vous prenez à droite et puis à gauche pour accélérer sur la sente des Glaisières pour un long passage confortable avec une vue impressionnante de la Seine. Mettez les gaz et tentez de grappiller des places dans le classement général. Vous allez arriver devant la voie ferrée ; ne traversez pas la voie ferrée. Prenez plutôt à gauche pour, tout de suite, amorcer la grosse pente qui,  après environ 150 mètres, débouche sur l'avenue des Fontenelles.  C'est ici que l'on décide : soit vous êtes en forme et vous dépassez vos concurrents, soit vous voulez arriver coûte que coûte et vous vous épargnez.

Tout de suite, à l'arrivée sur l'avenue des Fontenelles, prenez deux fois à droite. Décidément, cette course est une montagne russe : ça monte, descend et puis ça monte encore... et puis ça descend. Vos arrivez, à nouveau, sur la voie ferrée et vous allez la longer sur environ 100 mètres. Puis, vous allez tourner à gauche pour remonter encore vers l'Ecole Camille Claudel. Le sentier se caractérise par la présence d'une barrières inamovible. Il faudra passer un par un et surtout soyez fair-play. Cela ne sert à rien de se fâcher pour une ou deux secondes dans le classement. 

Après, le sentier s'agrandit et vous montez vers l'avenue des Fontenelles, point de départ de cette course. Soit, vous courez six kilomètres et dans ce cas, vous tournez à gauche ; soit vous courez les 12 kilomètres et vous tournez à droite pour une deuxième boucle. Attention aux chevilles et bon courage ! 

Conseils : garez vous aux alentours de la gare ; marchez ou courez vers le point de départ (demandez le cimetière). Sinon, chauffez-vous dans la rue longeant le cimetière. Soyez à l'heure. Départ à 10 heures. 

Inscriptions sur place à partir de 8 h 30.

 

Bravo aux bénévoles de la Foulée trielloise !

Publicité