Vous êtes ici

Archives J2R

CONFRATERNITE Quand les « Nouvelles des Deux Rives » sont pillées par le « Courrier des Yvelines »

Par: 
Rodrigo Acosta et correspondants

Enfin reconnues par leur travail de terrain, les « Nouvelles des Deux Rives » conforte leur indépendance en palliant les ratés du Courrier. Un rectificatif s’imposa !

 

JPG - 139.6 ko
article en question

Un hebdomadaire départemental, « Le Courrier des Yvelines » (édition du Poissy du 24 juin 2009, page 17), à propos de la visite d’Elisabeth Badinter le 17 juin à Chanteloup-les-Vignes, nous « emprunte » la citation suivante (propos tenus par E. Badinter sur la crèche Babyloup, seul établissement de cette sorte en France à être ouvert 7 jours/7 et 24 h/24h) : « Ce schéma est favorable aux femmes et aux enfants. Les volets financier, social et culturel sont présents avec une approche globale. C’est le premier aspect d’une démarche démocratique : l’acquisition de l’indépendance de la femme et a fortiori de la mixité sociale. C’est une sorte d’idéal qui doit servir de modèle aux autres villes et régions françaises. » La journaliste en question a réécrit son papier à partir de l’original publié chez nous.

JPG - 287.2 ko
Corps du texte et signature

Quand un fait de cette nature survient, nous avons des frissons. Enfin, nous sommes reconnus pour notre travail de terrain. Surtout, notre vocation citoyenne est confortée et notre sérieux indiscutable. Nous existons depuis 2001, le journal, refondu en 2008, et notre site font désormais référence. Sans entrer dans des polémiques stériles, nous sommes désormais ancrés dans ce territoire. « L’emprunt » fait par le « Courrier » à la fois nous rassure et nous inquiète. Elle nous rassure parce que le « Courrier » est sur le département une « grosse pointure », propriété du groupe Publihebdos, filiale elle-même du groupe Ouest-France. Nous voilà donc « informateurs officiels » de cette publication. Elle nous inquiète car de telles pratiques constituent une pillage puisque le compte-rendu est signé d’une journaliste permanente, qui était absente ce jour-là. En toute confraternité.

Le directeur de publication des Nouvelles des Deux Rives

Pièce jointe : 
- l’article dont s’est « inspirée » la journaliste du courrier des Yvelines ainsi que la photo reprise sans autorisation

Le Courrier rectifie le tir :

Dans l’édition du 8 juillet 2009, la rédaction du « Courrier » a écrit (page 22) : « Dans notre édition de Poissy du 24 juin dernier, nous avons reproduit une citation d’Elisabeth Badinter, à l’ocassion de sa visite à Chanteloup-les-Vignes, à partir du site Les Nouvelles des Deux Rives et nous avons omis de le mentionner ainsi que le nom du journaliste. Nous prions à l’éditeur de ce site, au journaliste à nos lecteurs d’accepter toutes nos excuses ».

Publicité