Vous êtes ici

Beaux-arts

Danièle expose ses peintures au Chalet des créateurs de Triel-sur-Seine en septembre

Par : 
Mac Guffin

Le Chalet des créateurs accueillera Danièle les 15 et 16 septembre. L'occasion de découvrir une belle artiste trielloise.

« Mon père, Émile Fournier, peintre de Parthenay dans les Deux-Sèvres, a peint toute sa vie et je l’admirais car il savait tout faire. Mais, en même temps, cette figure tutélaire était un peu écrasante et, avec la vie, j’ai trouvé ma voie ! J’ai commencé par faire de la mosaïque pendant dix ans et puis j’ai complètement abandonné pour me tourner vers la peinture, l’art contemporain. »

Les Triellois connaissent déjà Danièle avec la boutique Asphodèle fermée en 2005, un magnifique magasin de jouets traditionnels et en bois, en face de la mairie, pas vraiment très rentable mais tellement plus enrichissant que l’activité d’agence immobilière qui la remplacé !

« Mon mari travaillait à Eternit, c’est comme ça que nous avons atterri à Triel. »

Un apprentissage continuel
 

Et toujours cette passion pour les couleurs et les formes qui transparaît dans son art et qui nourrit nous autres, les foules sentimentales … Danièle a découvert la Corse comme lieu de dépaysement et de création : « Venue pour le yoga et la relaxation, j’y retourne maintenant pour des stages artistiques près de Porto-Vecchio ; ils stimulent ma créativité. J’y trouve un climat de détente, de plaisir, une ambiance unique ! Je travaille souvent en compagnie d’autres artistes, la solitude créatrice, ce n’est pas tellement ma tasse de thé » 

 

Un avant-goût à la boutique du Journal des Deux Rives

 

Les gens qui passent au 57 de la rue des Créneaux à Triel, pour un colis et ou pour acheter des bricoles locales, peuvent découvrir quelques toiles de Danièle, qui leur donnent envie de voir son exposition. « J’admire Nicolas de Staël et j’ai peint à sa façon - s’il en avait une bien définitive - quelques unes de mes toiles. L’art abstrait est tellement riche, c’est un continent que j’explore avec gourmandise, je m’enrichis des techniques de trois professeures qui me montrent des chemins pour sortir du cadre et changer mon regard. La peinture est un apprentissage toute la vie. C’est à ce continuel émerveillement que j’invite les visiteurs en venant les 15 et 16 septembre au Chalet des créateurs !.»

Le chalet est situé en cœur de ville, à l’angle de la rue du Pont et du quai Auguste Roy.

Publicité