Vous êtes ici

Année Mirbeau

Octave Mirbeau : il n'a jamais été aussi vivant !

Par : 
Pierre Michel

Dans son message de vœux à tous les admirateurs d'Octave Mirbeau, le président de la Société Octave-Mirbeau (SOM), Pierre Michel, a tiré aussi un bilan de l'année 2017, centenaire de la disparition de cet écrivain français du XIXe siècle.

L’année Mirbeau vient de s’achever, en même temps que l’année civile, et la masse des réalisations et des événements qui l’ont marquée, à travers le monde, dépasse largement toutes nos espérances, malgré l’absence totale de soutien de la part du ministère de la Culture (voir http://mirbeau.asso.fr/ministereculture.htm) et le mutisme quasi-total de la presse nationale, hors Marianne, Mediapart, Diacritik et L’Humanité.

Vous trouverez, sur nos sites, et aussi chez les fesseurs de boucs (https://www.facebook.com/octavemirbeau2017/), la liste des événements commémoratifs dans notre calendrier (http://www.mirbeau.org/calendrier.html), et celle des innombrables colloques et publications à travers le monde (http://www.mirbeau.org/colloques_publications.html).  Tout cela  n’a été possible que grâce à l’implication des mirbeauphiles du monde entier, que je remercie de nouveau, bien sincèrement et bien vivement. Colloques, lectures, conférences, créations et reprises théâtrales, émissions radiophoniques, publications, en France et à l’étranger, et diverses expositions (à Grenade, à Guéret, à Poissy, à Carrières et, bien sûr, au Musée Rodin)  ont rendu diversement hommage au grand romancier iconoclaste et irrécupérable, qui incarne la figure de l’intellectuel éthique.

J’ai le grand plaisir de pouvoir ajouter encore que le peintre espagnol Pepe Madrid a fait don, à la Société Mirbeau, d’un "hommage à Mirbeau" qui, exposé à Grenade lors de la quinzaine Mirbeau, sera inauguré à l’occasion de notre assemblée générale de Triel, le 5 mai prochain, dans le théâtre portant précisément le nom de l’auteur des Affaires. Par ailleurs, le peintre vénézuélien Damian Tirado a réalisé un très beau portrait de l’écrivain, également exposé à Grenade, et nous a très aimablement autorisés à le faire figurer sur la couverture du n° 25 des Cahiers Mirbeau (numéro copieux, qui comportera les actes des colloques du Sénat et d’Angers). J’ignore si cette toile a été vendue à Grenade ou au cours du mois de décembre, mais, au cas où un amateur serait intéressé, sachez que son prix est de 1300 €.

Pour autant, la commémoration Mirbeau est loin d’être terminée. Elle se poursuivra tout naturellement en 2018, où paraîtront notamment les publications des actes des divers colloques Mirbeau, en livres papier, en revues ou en livres numériques, ainsi que le tome IV de la Correspondance générale et le volumineux Supplément. Ces publications s’ajouteront donc à celles de 2017, qui comprennent le n° 24 des Cahiers Mirbeau, Octave Mirbeau, le gentleman-vitrioleur, d’Alain (Georges) Leduc, Aristide Maillol publié par Le Livre d’Histoire, les articles de Mirbeau à L’Humanité, recueillis par notre ami Gilles Candar, les sept romans publiés par la Société Mirbeau (et toujours disponibles, bien sûr), ainsi que Le Foyer et les Farces et moralités, réédités par le Libre Théâtre. À quoi il convient d’ajouter nombre de traductions : en italien (quatre), en hébreu (deux), en espagnol (deux), en polonais  et en allemand. Manque pour l’instant à l’appel le volume de Gilles Durand, qui devait paraître à l’automne et dont je n’ai pas de nouvelles.

J’espère que de nouvelles conférences et lectures pourront apporter la bonne parole à des régions et des villes pour l’heure peu ou pas du tout  touchées et que de nouvelles représentations théâtrales complèteront avantageusement le dispositif. Merci à tous ceux d’entre vous qui pourront apporter, de nouveau, leur contribution à « la cause » et organiser de nouveaux hommages !

Je souhaite à tous les amis d’Octave une année 2018 aussi fastueuse que celle à laquelle il a eu droit pour son centième anniversaire : il n'a jamais été aussi vivant !. Bien amicalement à tous.

P. M.

 

Petit rappel des émissions de radio, toujours disponibles en ligne :           

1. Sur Radio Libertaire :

* http://www.la-philanthropie-rl.org/index.php?emission=185, avec Alain (Georges) Leduc

* http://www.la-philanthropie-rl.org/index.php?emission=189, avec Éloi Valat et Jean-François Wagniart

http://www.la-philanthropie-rl.org/index.php?emission=191 ou  https://www.dropbox.com/s/7m0zrj0nh73p7il/MIRBEAU%203%20-%2023%20juillet%202017.wav?dl=0, avec Alain (Georges Leduc, Lakis Proguidis et Yves Lepesqueur de L'Atelier du roman.

* http://www.la-philanthropie-rl.org/index.php?emission=195, avec Pierre Michel.

* http://www.la-philanthropie-rl.org/index.php?emission=197, avec Pierre Michel.

* http://www.la-philanthropie-rl.org/index.php?emission=200, avec Sarah Brun.

* http://www.la-philanthropie-rl.org/index.php?emission=203, avec Gilles Candar.

 

2. Sur France-Inter :

* https://www.franceinter.fr/emissions/la-marche-de-l-histoire/la-marche-de-l-histoire-20-fevrier-2017, avec Jean Lebrun et François l’Yvonnet. 

 

3. Sur France-Culture :

* https://www.franceculture.fr/emissions/concordance-des-temps/actualite-doctave-mirbeau, avec Jean(Noël Jeanneney et Pierre Michel.

 

4. Sur la radio uruguayenne Espectador (en espagnol)

* http://www.espectador.com/cultura/355101/octave-mirbeau-autor-de-diario-de-una-camarera , avec Lucía Campanella.  

 

5. Sur des radios allemandes (en allemand) :

* http://www.ardmediathek.de/tv/B%C3%BCchermarkt/Octave-Mirbeau-Diese-verdammte-Hand-/Deutschlandfunk/Audio-Podcast?bcastId=21648664&documentId=45193056,  avec Stefan Koldehoff

Publicité