Vous êtes ici

Année Mirbeau

Un colloque, très international et de grande qualité, en hommage à Octave Mirbeau

Par : 
Isabel Parks

Le 13, le 14 et le 15 décembre, la société Octave Mirbeau et l’université de Chicago ont organisé un colloque international dans le cadre de l’année du centenaire de la mort d’Octave Mirbeau (1917-2017). Les participants sont venus de plusieurs pays ; entre les présentations, il était possible d'entendre de très nombreuses langues dans le couloir : espagnol, anglais, roumain et allemand, pour n’en citer que quelques unes.    

 

Le colloque de la société Octave Mirbeau et de l’université de Chicago a tenu toutes ses promesses.  La plupart des présentations étaient de bonne qualité ;  celles de jeudi matin et jeudi après-midi étaient remarquables.  Trois exemples :
- Samuel Lair, vice-président de la Société Mirbeau, a fait une présentation du mythe de la nature chez Mirbeau ;
- Anita Staron de l’université de Lodz en Pologne a évoqué comment les jardins de Mirbeau et de Rachilde ont un point commun, celui d'être un rêve empoisonné ;
- Lucia Campanella de l’université de la République en Uruguay a présenté l’accueil des romans de Mirbeau en Amérique du sud, notamment en Rio de la Plata.

Certes, il y avait peu de monde, mais la qualité était d'un niveau exigeant. De plus, les relations entre la société Octave Mirbeau et l’université de Chicago sont au beau fixe et très encourageantes.  Un partenariat va sans doute se réaliser entre eux.  

Françoise Meltzer, la présidente de la séance, était particulièrement admirative devant le gisement de savoir-faire dans les sites Internet Octave Mirbeau.  Ceux-ci sont multilingues et leur richesse est incomparable.  Madame Meltzer était épatée par l’ampleur internationale de la commémoration.  C’est de très bon augure pour l’avenir.  La table ronde du 15 décembre, animée par Pierre Michel, président de la société Octave Mirbeau, a abordé le livre Dans le Ciel ; ces débats ont été enregistrés.

Le choix sera difficile pour les universitaires et les amis de la SOM. Ils pourraient mettre en ligne les actes du colloque, sous la forme d’un livre électronique ; ceci peut se faire très rapidement dès que les organisateurs auront reçu tous les articles. L'autre choix est d'attendre encore une communication polonaise et une sur les traductions en hébreu de la conférence de Grenade en Espagne. Ainsi, les actes pourraient être publiés dans le n°26 des Cahiers d'Octave-Mirbeau (COM), à paraitre en avril 2019.  Ils devraient occuper environ 180 pages de cette édition, ne laissant que peu de place pour des articles nouveaux.

Rodin fête Mirbeau


Depuis le début novembre, le parcours de Mirbeau du Musée Rodin a été ouvert au public et cela est remarquable pour les "Mirbeau-boys". Cela a couronné, en quelque sort, tout l'année d'hommage à Octave Mirbeau.  Espérons que le Musée d'Orsay prend le relais et fête, comme il se doit, un des écrivains français qui marque la littérature du 19e siècle.

Lien vers la présentation de ce parcours sur le site Internet du Musée Rodin.

 


V191217

Publicité