Vous êtes ici

Gymnastique

Une jeune Trielloise prépare son "Avenir" sportif

Par : 
Rodrigo Acosta et correspondants

Le club de gymnastique Avenir de Triel est un gisement de sportifs dans ce domaine exigeant sur le plan physique et mental. De temps en temps, ressort une perle rare qui brillera, on l'espère, au niveau national, voire international. La Trielloise Maïssya Genevois, après un stage de perfectionnement national de la FSCF à Chambéry, a été sélectionnée pour participer à un tournoi international en Belgique. Bravo et bonne chance !

Il y a des moments de satisfaction pour les dirigeants d'un club sportif, comme l'Avenir de Triel : la participation d'un des gymnastes à un tournoi international pour la première fois. Du 27 au 31 octobre, Maïssya Genevois, 14 ans, a participé au stage de perfectionnement national de la FSCF à Chambéry. A cette occasion, elle a su se perfectionner, apprendre de nouvelles techniques et faire de nouvelles rencontres entre gymnastes et entraîneurs à un niveau national très exigeant.

Cerise sur le gâteau : à l'issue de ce stage, Maïssya été sélectionnée pour participer, en équipe junior, au tournoi international qui se déroulera les 2 et 3 décembre, à Antheit (Belgique). Elle se confrontera aux gymnastes belges et allemands, ce qui constituera  un exploit inédit au sein du club triellois ! Son équipe technique et le J2R ne peuvent que s'associer pour lui souhaiter une très bonne préparation.

Maïssya a été sélectionnée par la commission nationale de gymnastique artistique féminine FSCF, sous l'égide de Marie-Agnès Dehaene, aussi entraîneur d'Estaires (59). Elle a été retenue en fonction de son niveau, démontré lors du fédéral individuel du 20 mai 2017 à La Motte Servolex, et, aussi, grâce à sa détermination lors du stage national de perfectionnement : une mentalité de gagnante !

Sur le plan personnel, Maïssya est très sereine et très fière de sa qualification. En outre elle est honorée de pouvoir faire partie de l'équipe de France junior à Antheit. Pour sa première sortie internationale, elle gère la pression tout en se préparant avec ardeur. Elle donnera le meilleur d'elle-même, comme elle l'a fait depuis le début de saison à chaque entraînement. C'est pour cette raison qu'elle a progressé d'une manière fulgurante car elle a voulu être capable de présenter de nouvelles difficultés du code international dans ses mouvements, notamment un nouveau mouvement aux barres asymétriques. Son soutien familial l'aide à rester confiante et solide. Sa vie de famille n'est pas modifiée : elle rentre chez elle tous les soirs après l'entraînement au COSEC de Triel (rue de Chanteloup).

Pour en savoir plus :

Avenir de Triel
 

 

V241117

Publicité