Vous êtes ici

Ecologie

L'association "Le cri de la terre" se mobilise encore pour nettoyer les berges de Seine à Andrésy

Par : 
Rodrigo Acosta et correspondants

Les plastiques ramassés lors du nettoyage des berges de Seine à Andrésy seront désormais recyclés. Les plastiques rigides seront notamment utilisés pour fabriquer la première bouteille de shampooing Head & Shoulders réalisée à partir de 25 % de plastiques collectés sur les plages et les berges des cours d’eau. C'est un geste éco-citoyen de la part des bénévoles de l'association Le Cri de la terre.

En 2017, on estime que près de 8 millions de tonnes de plastiques polluent nos océans et nos cours d’eau. Ces déchets sont principalement constitués de bouteilles en plastique, d’emballages alimentaires, de sacs, de cotons-tiges et de filets de pêche.

Selon la fondation Ellen MacArthur (EMF), 95 % des matières rejetées dans les océans peuvent être réutilisées, ce qui représente une perte économique de 80 à 120 milliards de dollars par an. Si cette tendance persiste, les océans compteront plus de plastiques que de poissons en terme de poids d’ici 2050.

C’est pour cela que des associations telles que Le Cri de la Terre, aident à combattre la pollution fluviale à l’échelle locale en organisant régulièrement des opérations de nettoyage sur les bords de Seine.

De plus, grâce à un partenariat avec TerraCycle, SUEZ et Procter & Gamble, les déchets ramassés sur les berges de la Seine, seront réutilisés pour fabriquer la nouvelle bouteille de shampoing Head & Shoulders, commercialisée dans les magasins Carrefour. Il s’agit de la première bouteille créée à partir de 25 % de plastiques rigides ramassés sur les plages et sur les berges des cours d’eau.

Ces plastiques rigides n’étaient jusqu’alors pas recyclés par les filières traditionnelles de recyclage car ils sont généralement souillés par le soleil, le sel de la mer et le sable. Grâce à la collaboration entre les professionnels du recyclage TerraCycle et SUEZ, ces plastiques collectés sont maintenant recyclés plutôt qu’enfouis ou incinérés.

Les associations qui participent au programme de recyclage, telle que Le Cri de la Terre, envoient les plastiques rigides ramassés sur les berges de Seine à l’entreprise TerraCycle qui fournit le matériel de stockage et arrange le transport gratuit pour les déchets récoltés.

Les plastiques recyclés sont utilisés pour fabriquer la nouvelle bouteille de shampooing Head & Shoulders, qui est entièrement recyclable et composée à hauteur de 25 % des plastiques Polyéthylene haute densité (PE-HD) ramassés sur les plages et sur les bords des cours d’eau. Les bouteilles, déjà distribuées en France dans certains magasins Carrefour, seront à terme commercialisées dans d’autres pays européens, y compris au Royaume-Uni. Tous les autres types de plastiques rigides collectés sur les plages tels que le polyéthylène (PET), le polyéthylène basse densité (PE-LD), le polypropylène (PP) et le polystyrène (PS) seront recyclés par TerraCycle à travers un procédé existant et transformés en bancs ou en poubelles.

Isabelle Guillot, présidente du Cri de la Terre, commente cette initiative : « Nous organisons régulièrement des opérations de nettoyage des berges de la Seine dans la région. Nous collectons en moyenne entre 150 et 200 kg de déchets à chaque collecte. Nous ramassons énormément de bouteilles en plastique et trouvons parfois des objets plus insolites comme un extincteur ou des sacs à main volés. Nous espérons rassembler de nombreux volontaires pour nous aider lors de ces opérations. »

Tom Szaky, le dirigeant et fondateur de TerraCycle ajoute : « Nous espérons que le lancement des nouvelles bouteilles recyclées Head & Shoulders, fabriquées à partir de plastiques recyclés issus des plages et cours d’eau, favorisera les initiatives citoyennes pour nettoyer les plages et les cours d’eau et participera à la sensibilisation des consommateurs sur la pollution marine. Cette opération vise aussi à encourager les consommateurs à faire un geste pour l’environnement en achetant des produits dont l’emballage est fabriqué à partir de plastiques ramassés sur les plages, et entièrement recyclable.

La fabrication de cette nouvelle bouteille de shampooing ne serait pas possible sans le travail incroyable fourni par les volontaires du Cri de la Terre et toutes les associations et communes qui se sont associées à nous pour nettoyer les plages. »

L’association Le Cri de la Terre organise plusieurs sessions de nettoyage sur les berges de la Seine au cours de l’année. La prochaine est prévue pour le 24 Septembre. Tous les habitants, adultes et enfants, sont invités à participer à la collecte. Pour prendre part à l‘évènement, il vous suffit de vous rendre à Andrésy sur la Place St Exupéry à 15 h. Le matériel (gants et pinces à déchets) vous sera fourni sur place.

 

Photographie ci-dessus : Les autres types de plastiques rigides PET, PE-LD PP et PS, collectés sur les plages et envoyés par Le Cri de la Terre seront recyclés par TerraCycle. Ils seront transformés en matière première secondaire et utilisés dans la fabrication de nouveaux produits d’usage courant, tels que des bancs, des poubelles ou des arrosoirs, réduisant ainsi la consommation des ressources naturelles de notre planète.

 

Pour y participer

L’opération de nettoyage organisée par le Cri de la Terre aura lieu le dimanche 24 septembre. Les volontaires sont invités à se rendre Place St Exupéry, à Andrésy à 15 h, et peuvent contacter Isabelle Guillot, présidente de l’association au 06 17 63 46 35 ou par mail : lecri_delaterre@yahoo.fr

 

V200917

Publicité