Vous êtes ici

Réfugiés et solidarité

Triellement les nôtres !

Par : 
Farukh, Ibrahim, Lovely, Mohammed, Ghayasuddin, Najeeb, Mohamad, Azar

Le 24 juin, la ville de Triel organisait une opération "nettoyage des quartiers", dont l'objet était le front de Seine. Les migrants hébergés au Centre d'Hébergement d'Urgence de Triel, informés seulement 3 jours avant, se sont mobilisés : 13 d'entre eux se sont portés volontaires, représentant environ 2/3 des personnes participant à cette opération, hors personnel municipal.

Cette mobilisation est d'autant plus méritoire qu'elle intervenait l'avant-dernier jour du Ramadan, à 14 heures, par 26°C à l'ombre. Cette présence appréciable a permis de terminer le nettoyage en environ 2 heures. Malgré une maîtrise du français parfois hésitante, cela a été aussi l'occasion de discuter avec d'autres Triellois présents.

Le texte ci-dessous a été écrit avec les migrants et revu, uniquement, dans la forme avant sa publication.

 

"Le 24 Juin, nous sommes allés du côté de la Seine. Nous avions été informés par l'un des bénévoles Triellois des cours de Français, qui a pris part à cette opération.

Nous avons retrouvé les représentants de la mairie à côté du chalet des créateurs. Nous étions une douzaine de migrants.

Avec les autres bénévoles de Triel présents, nous avons ramassé ensemble divers déchets. Des bouteilles, des papiers, du plastique, beaucoup de mégots de cigarettes, des planches, un tableau de bord... Cela a duré environ 2 heures.

Nous avons parlé avec d'autres personnes sur place, dont des employés de la mairie qui nous ont aidés dans cette opération. Nous avons discuté notamment de la façon d'organiser ce nettoyage. Nous avons été chaleureusement remerciés pour notre travail.

Il y avait des bouteilles d'eau et des verres à la disposition des bénévoles. C'était gentil de nous proposer à boire. Mais comme c'était l'avant-dernier jour du Ramadan, nous n'avons pas bu.

Madame la députée nous a fait la surprise de passer au début de l'opération. Nous avons fait une photo ensemble (NDLR : tous les participants n'apparaissent pas sur la photo). Nous sommes contents d'avoir participé à cette opération de ramassage. Nous habitons à Triel et les Triellois se conduisent bien avec nous, nous disent bonjour. C'est donc important pour nous de participer à cette opération et nous étions contents de pouvoir parler un peu français et rencontrer des habitants. Nous sommes tout à fait prêts à participer à d'autres actions bénévoles locales car nous apprécions de contribuer activement à la vie de Triel."

Article élaboré grâce aux témoignages de (entre autres) Farukh, Ibrahim, Lovely, Mohammed, Ghayasuddin, Najeeb, Mohamad, Azar.

 

V290717

Publicité