Vous êtes ici

Législatives 2017

Michèle de Vaucouleurs s'impose dans la 7e circonscription des Yvelines

Par : 
Damien Delerin et Rodrigo Acosta

Au soir du 11 juin 2017 et du premier tour de l'élection législative dans la 7e circonscription des Yvelines, Michèle de Vaucouleurs a écrasé Arnaud Richard, le député LR/UDI sortant, avec une forte avance dans toutes les communes de la circonscription sauf à Tessancourt. Comme au niveau national, l'abstention a été forte et cela pose de sérieux problèmes de légitimité démocratique. Webtélé 2R.

Article accessible à tous. Résultats ICI

Partout Arnaud Richard, le député Les Républicains (LR/UDI) sortant, est perdant dans la 7e circonscription des Yvelines. Dans son fief de Triel-sur-Seine, à Chanteloup-les-Vignes, à Meulan-en-Yvelines et à Conflans-Sainte-Honorine, sa défaite annoncée est confirmée. Michèle de Vaucouleurs, candidate La République en marche (LREM) s'impose et arrive première avec 40 % des suffrages. Arnaud Richard se place second avec 21 %. Le candidat de la France Insoumise, Paul Deboutin, arrive troisième avec 10 %. Mme Ghislaine Senée, maire d'Evecquemont, est releguée à une décévante quatrième place. Dans le triangle des communes de Verneuil-sur-Seine, de Vernouillet et de Triel-sur-Seine, Arnaud Richard a laissé des plumes. Mis à part les facteurs nationaux, certaines rancunes tenaces ont défait le sortant. En outre, la campagne de Christian Taillebois, de l’aile la plus conservatrice de la droite, a réduit ses chances pour une semblable campagne victorieuse.   

Interrogé par la rédaction, Arnaud Richard est K.O debout. Il n’a pas encore encaissé et réalisé cette défaite historique. « Je paie pour les autres, »,  a-t-il expliqué sans tout à fait croire à la sévère défaite, qui s'annonce dans une semaine. Presque 20 points d'écart seront difficiles à surmonter, mais certains militants aguerris y croient encore. Mme Catherine Arenou, maire de Chanteloup-les-Vignes, a souligné qu'en 2012 « il fallait aussi remonter une pente malgré la déferlante rose". Or, les chiffres à l'époque étaient favorables à M. Richard (38,58 % au 1er tour) contre Mme Estelle Rodes (29,7 %). On se rassure comme on peut.

La déferlante "macroniste" a frappé la 7e circonscription des Yvelines. Que faire ? Il ne reste plus à Arnaud Richard qu’à mobiliser les abstentionnistes et à brûler un cierge.

De son côté, Michèle de Vaucouleurs est restée calme à l'annonce des résultats. Elle était réellement impressionnée par les résultats : « Le score dans la 7e circonscription est conforme au score national et conforme aussi à nos attentes », a commenté Mme de Vaucouleurs. Pour elle, « le pays a besoin d'un renouveau démocratique, d'un changement de têtes et de pratiques... car le changement est en marche ! »

Dans un communiqué du 12 juin, pour la candidate d'En Marche !, "les électrices/ électeurs ont exprimé leur espoir dans la capacité de notre pays à se transformer pour réussir les défis économiques, environnementaux et sociaux du XXIe siècle.
Elle appelle celles et ceux qui ont voté pour un autre candidat ou se sont abstenu(e)s à faire le  choix,  le  18  juin,  du rassemblement  autour  du  projet  de  notre  Président  de  la République
."
Michèle  de  Vaucouleurs insiste : "Le projet qu’elle entend soutenir à l’Assemblée nationale est global, cohérent et équilibré. Il dessine une France qui libère l’initiative. Et en même temps, il façonne une France plus juste, qui protège chaque citoyen."

Elle va poursuivre sa démarche de campagne, c'est-à-dire continuer sa pédagogie pour dire que la majorité est « en marche » ! Pour la probable gagnante du deuxième tour, le 18 juin, « la semaine va être intense car il faut mobiliser les abstentionnistes et surtout leur expliquer le sens et l'esprit de la politique de M. Macron, le président de la République ! » Plus prosaïquement, Michèle de Vaucouleurs envisage de faire de Triel sa vitrine politique en y installant son QG d'ici à la fin de la campagne législative.

Les autres candidats de la circonscription ne se sont pas démarqués et sont bien loin derrière des deux candidats arrivés en tête à l'issue de ce premier tour.

Comme dans le reste du pays, il semble bien qu'une déferlante en faveur d'une majorité présidentielle soit en marche !

Paul Deboutin : Merci les gens !

Ca y est, les résultats définitifs sont tombés pour la 7e circonscription des Yvelines. Avec près de 12 % des voix, la France insoumise arrive 3ème. Nous sommes même en 2ème position à Conflans ! C'est hélas trop peu pour pouvoir se maintenir au second tour face à LR et En Marche. Mais nous avons montré que désormais, il faut compter avec les insoumis !

Nous sommes en position d'incarner l'alternative cohérente à la future majorité. Cela nous appelle à une certaine responsabilité et à un changement des perspectives et des rapports de force.

Néanmoins, une ombre d'envergure au tableau doit nous conduire à garder une certaine humilité, y compris les 2 candidats qualifiés. L'abstention est majoritaire dans notre circonscription. Elle est notamment très importante dans les quartiers populaires et chez les jeunes, qui sont pourtant les premiers concernés par l'avenir et les terribles mesures que veut imposer Macron. Quand bien même aurions-nous été qualifiés, le problème se serait posé : le ou la député(e) élu(e) ne sera pas représentatif de la population.

Pour conclure, je voudrai encore une fois remercier les 4621 personnes qui ont voté pour la France insoumise à travers ma candidature et celle d'Agnès Betrand. Je remercie encore une fois tous les insoumis qui ont participé à cette belle campagne.

Je vous rassure, ce n'est qu'une étape. Nous avons réussi à transformer l'essai que nous avions marqué aux présidentielles, maintenant il s'agit de s'enraciner. Nous avons 5 ans pour nous développer et pour faire connaître notre programme et notre façon d'être.

PS : pour le second tour, conformément à l'esprit et au programme des insoumis, n'atttendez pas de moi une quelconque consigne de vote. Nous allons voter en interne pour savoir quoi faire, et nous aurons une position collective, comme aux présidentielles !

Source : page Facebook du candidat France insoumise

 

Ghislaine Senée : l'écologie gagne du terrain dans ce territoire


Un grand merci aux 3241 électeurs qui nous ont apporté leur voix. Profond respect pour tous ceux qui ont mouillé leur chemise et consacré tant de leur temps libre pour faire vivre cette campagne et porter haut nos idées et nos valeurs.

Plus de 50 % des électeurs ont décidé de ne pas se déplacer hier. Ce chiffre est vertigineux. Il nous faut les convaincre de ne pas laisser les autres décider pour eux, leur redonner confiance à l'engagement politique et à l'initiative collective, et leur démontrer qu'un monde plus juste, plus solidaire et plus écologiste est réellement possible. Le rassemblement des forces de gauche initié, autour d'un projet commun, doit se poursuivre.
Il peut se faire sur ce territoire de Seine Aval.
Haut les cœurs.

Source : page Facebook de la candidate

 

Christian Taillebois s'exprime après les résultats :

Faire une première campagne pour les élections législatives sans étiquette et sans être connu constituait un défi. Je l'ai relevé pour porter des convictions de droite que personne d'autre ne portait dans cette campagne. Obtenir 2,66 % des suffrages exprimés, le meilleur résultat des candidats sans étiquette, et devancer des candidats investis par des partis nationaux est pour moi et toute mon équipe un vrai motif de fierté.

Les Français ont choisi de donner toutes les clés du pouvoir au mouvement lancé par Emmanuel Macron. Non par adhésion mais par dépit et par rejet de tous ceux qui ont laissé la France s'abîmer depuis des décennies. Les partis du centre et de la droite portent une lourde responsabilité dans ce naufrage. Il convient désormais de travailler à la recomposition de la droite pour qu'elle retrouve le cap qu'attendent les Français et qui engagera le redressement de la France. A mon niveau, je souhaite y contribuer.

Source : page Facebook du candidat.

 

PCF : casse sociale

Voici le communiqué du 12 juin des candidats PCF

Nous remercions les électrices et les électeurs qui ont voté à ce 1 er tour des législatives , pour les candidats présentés par le PCF sur la 7 ème circonscription des Yvelines.  La grande gagnante de ce 1 er tour , c'est l'abstention majoritaire !!

L 'unité voulue par le PCF , s'est heurtée à l'hégémonie et la division des forces de gauche. Cette division a été facteurs d'échecs. Le PCF reste toujours le parti qui défend les intérêts populaires , le parti de la lutte des classes.

Sur la 7 ème circonscription des Yvelines , le second tour verra s'opposer 2 candidats ayant la même politique d'austérité et de casse sociale , ( casse du code du travail à grands coups d'ordonnances , casse des acquis sociaux , casse des services publics , casse des retraites etc,etc.).

Dans les jours , les semaines , les mois à venir , nous devons nous mobiliser , participer à toutes les luttes sociales et politiques qui s'opposeront avec force aux mesures anti sociales d' E Macron. Vous pouvez toujours compter sur le PCF pour faire entendre localement vos attentes , porter vos préoccupations et vos luttes.

Mme Nicole Pradier et Mr Bernard Sengayrac

 

Webtélé 2R :

V120617

Publicité