Vous êtes ici

Infrastructures routières

Des bouchons sur la RD154 ?

Par : 
Adiv environnement

L’un des arguments du conseil départemental pour construire la déviation de la RD154 est de dire que la RD154 actuelle, passant dans Verneuil-sur-Seine et Vernouillet, est saturée par la circulation automobile. Nous avons cherché à en savoir plus sur cette affirmation du conseil départemental.

Reprise de l'article publié déja ICI.

Pour cela, nous avons utilisé le site bien connu Google Maps qui permet de connaître la circulation à une heure donnée en utilisant la fonction Trafic dans le menu (en haut à gauche). Vous pouvez alors obtenir la circulation en temps réel ou le trafic habituel à une heure donnée.

La vue ci-dessous montre le trafic attendu pour un mardi à 8 heures (la journée apparemment la plus chargée) : vous remarquez que les centres-ville de Verneuil-sur-Seine et de Vernouillet ainsi que celui de Triel-sur-Seine connaissent un trafic qu’on peut qualifier de dense (couleur orange, soit le niveau 2 sur une échelle à 4 niveaux).

En observant avec plus d’attention, on remarque que :

  • Le trafic le plus dense s’observe sur la RD2 entre Vernouillet et Triel-sur-Seine, une voie pour laquelle la construction de la déviation de la RD154 n’apportera pas d’améliorations (l’étude d’impact du projet prévoyait même une augmentation du trafic sur ce tronçon).
  • Le trafic dans la Grande Rue de Verneuil-sur-Seine est très important : ce trafic est dû à la présence de l’école Notre-Dame qui compte près de 3000 élèves et aux nombreux parents qui déposent leurs enfants à proximité de l’école.
  • Le trafic sur le tronçon situé entre les Clairières de Verneuil (Route de Meulan) et le nouveau giratoire au niveau de la Grande Rue est fluide.

Cela confirme ce que nous avons toujours soutenu : la déviation de la RD154 délesterait les centres-ville de Verneuil et de Vernouillet d’une partie du trafic de transit (environ 2000 véhicules par jour) mais n’apporterait pas une diminution radicale de la circulation sur l’actuelle RD154.

Pour nous, la faible diminution du trafic attendu dans les centres-ville ne justifie pas l’atteinte irréversible à la biodiversité, au paysage et à l’agriculture de proximité que constitue le projet de déviation de la RD154.

 

V060517

Publicité