Vous êtes ici

Réfugiés

Malgré l'arrivée de l'hiver et l'urgence de la situation des Tibétains dans la Confluence, le préfet J-F Caranco botte en touche

Par: 
Rodrigo Acosta et correspondants

Malgré les appels à l'aide, l'Etat et les autres autorités "compétentes" n'ont pas répondu favorablement à ce cri de désespoir des Tibétains dans la Confluence. Depuis deux ans, le collectif de soutien aux réfugiés et sans-abri de la confluence s’est mobilisé pour un droit à l’hébergement d’urgence. Le préfet Jean-François Carenco a botté en touche comme l'avait fait jadis le 5e préfet de Palestine, Ponce Pilate. Le collectif de Soutien aux Réfugiés et Sans-Abri de la Confluence est passé à l'offensive.

Publicité