Vous êtes ici

Livre à lire

Les banques étrangères ont-elles le contrôle de la France ?

Par : 
Alyssa Adjaoui

« Contrairement aux journalistes économiques, Eloïse Benhammou sait lire un bilan, normal pour une comptable, et c’est en analysant les bilans des diverses entités de la Société générale qu’elle a découvert de très étranges entités, destinées avant tout à brouiller les pistes. »

Depuis l’affaire Jérôme Kerviel, nous portons un regard différent sur les banques. Comment est utilisé notre argent et, plus particulièrement, par qui exactement ?

Le pouvoir politique a pris le dessus et soumet la population à une certaine marge de manœuvre discutable comme le démontre le livre Kleptocratie française d’Eloïse Benhammou. Elle a mené une enquête dans la jungle économique, tout un système qui permet aux banques françaises et étrangères de tirer profit, à leur compte, des milliards des Français.

Sous un voile de transparence, le système social et fiscal français est soumis aux grands banquiers qui, malgré leurs "mains sales", restent innocents aux yeux de la justice car elle est, elle-même, gérée par les banques.

L’Etat est l’organisation politique garante des intérêts de la nation, mais le fonctionnement du système bancaire et financier a considérablement évolué en France, tout en restant dans une même logique : soustraire à l’Etat le dispositif monétaire.

C'est ce qu'avait dit François Hollande  : « La finance est notre ennemie ».

Ce sont maintenant des sociétés privées qui commandent la politique économique et sociale de la France, attirant irrésistiblement vers elle les richesses du pays issues de l’économie productive (voir l'introduction du livre). 

La construction de l’Europe monétaire signe le début des grands bouleversements au niveau des banques. Les états sont devenus des filiales du capitalisme financier qui se procure un maximum de bénéfices. En clair  : chacun pour soi !

Le capitalisme financier dirige la France et saisit tout le monopole de la puissance pour faire face à la concurrence dans son propre intérêt.

En disposant du monopole de la création monétaire, les banques décident de la politique économique. Elles assujettissent, de la sorte, la politique générale de la Nation  (page 55).

Ce livre nous permet de découvrir la réalité qui se cache derrière ce brouillon monétaire dans lequel les banques tirent profit de notre argent pour enrichir leur "supérieur" étranger, qui a le contrôle de notre pays et de notre propre vie.

L’infernal capitalisme financier nous soumet aux banques, c'est-à-dire nous laissons la loi leur permettre de nous voler et de nous manipuler, tout simplement.

Vous pouvez acheter le livre à cette adresse : www.lejardindeslivres.fr

 

V241016

 

Publicité