Vous êtes ici

Projets inutiles et actions citoyennes

Se ressourcer démocratiquement par le bas !

Par: 
Rodrigo Acosta

Pendant que les politiques s'activent pour les élections de 2017, les habitants doivent gérer le quotidien. Heureusement, les citoyens sont là pour se ressourcer et ainsi ressourcer la démocratie française. INEDIT

C'est du déjà-vu : la France souffre de son élitisme et de son système étriqué et inapte à se moderniser. Jacques Turgot le disait déjà avant la Révolution de 1789. Deux siècles plus tard, ce scénario se reproduit avec les mêmes acteurs, notamment les politiques, celles ou ceux qui prétendent nous gouverner. Dans une période inextricable de la vie politique française, Didier Picot ("Vendons les Parisiens" Ed. Saia, 224 pages, 14 €) tente de nous expliquer pourquoi nous sommes dans l'impasse en prenant le cas du projet "sans intérêt national" LGV Bordeaux-Espagne : un projet anti-économique, anti-écologique, voire un gâchis de temps et d'argent public.

Cette analyse pourrait aussi s'appliquer aux projets "inutiles", qui sont contestés par les habitants de la Vallée de la Seine, et aussi dénoncés par le collectif NOPIVALS (Non aux projets inutiles en Val de Seine). Des habitants, dont certains militants pour un environnement viable, se sont réunis, le 13 octobre à Triel, pour partager leur diagnostic : ce sont des projets "sans réelle concertation, au mépris des populations impactées" dans une recherche anachronique pour la croissance économique peu créatrice d'emplois, mais surtout destructrice de la Nature.

Justement, ces projets inutiles vont faire bénéficier principalement les promoteurs et les firmes du BTP par le bétonnage à outrance et des prestations "inopinées" auprès des élus locaux. Ainsi, la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O) est devenue un machin qui, depuis dix mois, ne fonctionne pas vraiment : une chambre d'enregistrement pour 127 super-conseillers municipaux ; un manque de visibilité et de proximité, qui se caractérise par une absence de vision territoriale. La triple peine fiscale, infligée par le conseil départemental,  la communauté urbaine et les communes, est visible sur l'avis d'imposition que vous avez reçu en septembre.

Où va l'argent du contribuable ? Certes, l'Etat a réduit des recettes (- 200 M€ pour le département par exemple), mais cela n'explique pas tout : la pression fiscale yvelinoise va générer 600 M€. La différence ira-t-elle dans de nouveaux projets inutiles ?

En effet, nos élus qui font partie de l'élite française ont perdu contact avec la France qui travaille, souffre et qui est tentée par les extrêmes, notamment  par le Front national. Cette élite est "l'ensemble des femmes et des hommes, élus et non élus, à Paris et en province, qui exercent les pouvoirs exécutifs, administratifs, législatifs, judiciaires et contrôlent les contre-pouvoirs" que sont les corps intermédiaires. Il s'agit de l'élite politique, médiatique et intellectuelle qui dirige la France. Dans une logique d'entre-soi, ces "élus du peuple" font et défont les règles de la République pour leur propre intérêt ; ils se servent de l'intérêt général pour faire avancer leur intérêt de caste, de clan !

Pendant ce temps, les politiques s'activent pour des élections en 2017. Cependant, le quotidien exige une réponse et celle-ci se trouve dans l'action locale menée par des habitants qui se regroupent pour combler le vide de l'Etat et des "élus". Des ateliers de réparation, des paniers bio, des cycles courts de proximité sont des phénomènes qui modifient le mode de vie des habitants. On s'implique par le bas car c'est une des solutions à un monde hyper-matérialiste et égoïste, produit d'un capitalisme à outrance et sans éthique. Ainsi, le nettoyage de la RD 190 entre Triel et Carrières-sous-Poissy, le 15 octobre, préfigure la manière dont notre démocratie sera demain. Une révolution par la base est en cours.  Heureusement, les citoyennes et les citoyens s'organisent et, par ce biais, ressourcent la démocratie. Les Américains appellent cela la "grassroots democracy" !

 

V141016

Publicité