Vous êtes ici

Suite de l'affaire Baby-Loup

1ère manche : pour les laïcs !

Par: 
Rodrigo Acosta

Le jugement du lundi 13 décembre a reconnu "l'insubordination caractérisée et répétée" de la salariée justifiant son licenciement. Les Prudhommes de Mantes-la-Jolie ont prononcé leur jugement qui a été accueilli par des applaudissements dans la salle d'audience. Presque tout le personnel de la crèche Baby-Loup était présent.

Publicité