Vous êtes ici

Commerce local

"L'Art de Vivre" du dernier des Mohicans à Orgeval

Par: 
Rodrigo Acosta

Depuis 2014, la même scène se reproduit : une poignée de personnes entrent dans la galerie marchande,  en sous-sol, presque vide du centre commercial "Art de vivre" à Orgeval. Pourquoi un seul commerçant, le Tabac Art de vivre, continue à exister tandis que la majorité des commerçants sont partis vers l'étage supérieur ou ont fermé boutique ? Nous avons mené notre enquête : Jean-Michel, le commerçant, se dit déterminé à combattre, pour le principe, contre la société Altarea-Cogedim. Le conflit juridique se terminera par une confrontation classique entre le petit et cette grande société, spécialiste des centres commerciaux. Malgré nos tentatives par téléphone et par courriel, cette dernière n'a pas donné suite à nos demandes d'information et de réaction.

Publicité