Vous êtes ici

En mémoire des victimes des attentats

Chrétiens et musulmans réunis en ce dimanche

Par : 
Damien Delerin

Dimanche 31 juillet 2016, les musulmans des deux mosquées des Mureaux sont venus à la rencontre des chrétiens à l’église St-Pierre/St-Paul après la messe de 9 h 30. Ce moment de partage a été fort en émotion. (Reportage Webtélé2R)

Vendredi 29 juillet 2016, le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) a appellé ses fidèles à se rendre dimanche 31 juillet à la messe dans une église proche de chez eux pour exprimer leur solidarité envers la communauté catholique, suite à l’assassinat du Père Jacques Hamel, assassiné par deux terroristes dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray le mardi 26 juillet.


Les fidèles des deux mosquées des Mureaux n’ont pas attendu cet appel pour organiser un rassemblement pour dimanche matin devant l’église de St-Pierre/St-Paul, dans le centre-ville de la commune. Ce rassemblement  a été important puisqu’il a eu lieu à la sortie de la messe de 9 h 30, soit à 10 h 20.

Un « signe de paix »

Les chrétiens étaient venus nombreux à la messe, tout le chœur de l’église étant empli : ils étaient plus de 450 fidèles ce matin pour écouter Père Philippe. Ce dernier a dédié évidemment cette messe à toutes victimes des attentats, en rappelant que le Père Jacques Hamel est mort en martyr, la raison de sa mort étant  la « haine de la foi ». Il a également rappelé que la communauté la plus touchée par les attentats dans le monde est la communauté musulmane.

Dans le déroulé de la messe, les fidèles doivent se donner un « signe de paix ». Le Père Philippe a invité les chrétiens présents à donner ce signe de paix aux musulmans à la fin de la messe. Le Père Philippe a voulu aller à la rencontre des musulmans en fin de messe au lieu de les inviter à venir dans l’église, en signe de politesse, car on va généralement à la rencontre de ses hôtes. Cependant, certains musulmans ont franchi l’entrée de l’église vers la fin de la messe pour assister à l’office.

Sur le parvis de l’église

A la fin de la messe, le Père Philippe est sorti le premier pour accueillir les musulmans également nombreux sur le parvis de l’église. Parmi les personnes, qui attendaient à l’extérieur de l’église, il y avait également le maire des Mureaux, François Garay, et plusieurs membres du conseil municipal.


C’est Saïd Bousnoud, président de l’association du Centre islamique Tariq ibn Ziyad aux Mureaux, qui a prononcé une allocution pleine de fraternité et montrant l’appui de la communauté musulmane. Dans son discours, il a également rappelé le lien ancien unissant les musulmans et les chrétiens aux Mureaux, mentionnant que la communauté musulmane était celle qui était la plus touchée. Il ne faut pas oublier que DAESH tue des musulmans et saccage des mosquées en Orient.


Il a eu aussi une phrase très belle : « Celui qui s’attaque à un prêtre, s’attaque à un imam ! »



Le Père Philippe a pris la parole pour clôturer ce rassemblement, remerciant les élus pour leur aide et les musulmans pour leur soutien en ces durs moments.

 

V010816

Publicité