Vous êtes ici

Connaissance du transport sur la Seine

La batellerie, d’hier à demain, n’aura plus de secret pour vous !

Par : 
Rodrigo Acosta et correspondants

Ce mercredi 25 mai à 20 h 30, ne manquez pas la conférence organisée par le Club Historique d’Andrésy à l’Espace Julien-Green, « Batellerie d’hier, d’aujourd’hui, de demain ». Les membres du Club Historique d’Andrésy interrogeront d'anciens mariniers andrésiens pour évoquer leur vie, les évolutions et l’avenir du métier. La conférence sera rythmée par des extraits choisis de la série télévisée « L’Homme du Picardie ». Une soirée gratuite à ne pas manquer !

Pour sa nouvelle conférence gratuite et ouverte à tous, les membres du Club Historique d’Andrésy évoqueront le métier, la vie, les évolutions et l’avenir de la batellerie, avec la participation de Danièle Luraine, Reynald Brenot, Michel Césile, Fleurella Laure, James Laure et Alain Declerck, pour la plupart, anciens mariniers andrésiens.

Les thèmes, tels que, la vie d’une femme de marinier, le passage à terre ou bien encore les conditions de travail et leurs évolutions, seront abordés, avec à l’appui, la diffusion des extraits de la série télévisée « L’Homme du Picardie », d’une durée approximative de quatre minutes. Le feuilleton français raconte la condition des bateliers dans les années 1960. Parmi la quarantaine d’épisodes tournés, le CHA s’est procuré auprès de l’INA, l’Institut national de l'audiovisuel, des extraits choisis avec des scènes filmées à Andrésy, à Maurecourt et à Conflans-Sainte-Honorine.

Réalisée en 1967 par Jacques Ertaud, avec en vedette Christian Barbier et Yvette Etiévant, la série a été diffusée à partir de 1968 sur la première chaîne de l'ORTF. Les téléspectateurs ont suivi à l’époque, avec intérêt, cette chronique vraie et authentique d'une famille française, tournée à la manière d'un documentaire. En effet, bon nombre de téléspectateurs s’étaient identifiés à la vie des Durtol, mariniers de père en fils. Joseph Durtol, joué par Christian Barbier, est le patron du Picardie, un automoteur de 38 mètres et vit à bord avec sa femme Thérèse (Yvette Etiévant) et sa fille Yvette (Léone Veron). Les épisodes racontent leur vie rythmée par les aléas du métier de batelier, une profession à part, et les problèmes du quotidien que les familles peuvent rencontrer.

Renseignements :

Mercredi 25 mai à 20 h 30 - Accès libre

Espace Julien-Green – 4, boulevard Noël-Marc, 78570 Andrésy

 

V250516

Publicité