Vous êtes ici

Réforme territoriale

Le mariage forcé de la CA2RS avec le Mantois, malgré l’unanimité des études

Par: 
AER Andrésy

A l'instar de tous les conseils communaux de six intercommunalités concernées, Andrésy a adopté le mariage "forcé" lors du Conseil municipal du 30 juin 2015, la majorité Les Républicains (LR) de M. Ribault et la minorité LR ont joint leurs voix pour voter en faveur de l’intercommunalité Seine-Aval, constituée de 73 communes et 400 000 habitants. Article publié par AER Andrésy.

Publicité