Vous êtes ici

Budget

La rigueur assumée

Par: 
Pollux

Face à la crise de la dette publique, le Premier ministre a annoncé 5,2 milliards d’euros de hausses d’impôts et 1,7 milliard d’euros de coupes budgétaires pour 2012. Les prestations sociales sont touchées, via les dépenses de la Sécu, les allocations familiales et les aides au logement.

En outre, les acteurs économiques de l'édition ne sont pas contents de la hausse de la TVA à 7% (voir article ci-dessous)
 

Publicité